01-01-2013 15:49 - Mauritanie: le gouvernement interdit les sacs en plastique

Mauritanie: le gouvernement interdit les sacs en plastique

Nouakchott - Le gouvernement mauritanien a décidé d'interdire à partir de mardi la fabrication, la commercialisation et l'usage des sacs en plastique pour préserver l'environnement, a annoncé l'agence officielle d'information.

L'interdiction prévoit des peines de prison ferme pouvant aller jusqu'à un an et des amendes atteignant un million d'ouguiyas (2.500 euros) pour les fabricants, importateurs et utilisateurs de sachets plastique, affirme l'Agence mauritanienne d'information (AMI), citant le ministre mauritanien de l'Environnement, Amedi Camara.

Le ministre a indiqué que la quasi-totalité (des) déchets d'emballages en plastique ne sont pas collectés et se retrouvent dans le milieu naturel, terrestre et marin, où ils sont parfois ingérés par quelques espèces marines et le bétail, entraînant leur mort.

Il a précisé que 80% des bovins tués aux abattoirs de Nouakchott sont porteurs de sacs en plastique dans leur panse.

La matière plastique représente 25% des 56.000 tonnes de déchets produits annuellement par la ville de Nouakchott, selon des statistiques officielles.

Le gouvernement et ses partenaires dont le Programme des Nations unies pour le développement (Pnud) et des ONG locales font depuis jeudi la promotion de nouveaux sacs solubles dans la nature à base de papier notamment, pour remplacer le plastique, selon l'AMI.



Commentaires : 0
Lus : 2017

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)