23-04-2014 21:11 - Boully a célébré la Mauritanie à Aubervilliers : Un rendez-vous annuel devenu incontournable

Boully a célébré la Mauritanie à Aubervilliers : Un rendez-vous annuel devenu incontournable

Boully - La journée culturelle de Boully, organisée par Les associations de Boully en France, en partenariat avec la ville d’Aubervilliers, le Groupe de recherche et de Réalisations pour le Développement rural (GRDR), la Commune de Boully en Mauritanie et MSM Electric en Mauritanie, le samedi 19 avril 2014 à l’Espace Fraternité d’Aubervilliers, a été un grand moment de célébration du partenariat, de l’amitié et de la fraternité entre boullyens, mauritaniens de France, les albertivillariens et tous ceux qui ont eu la bienveillance de participer à cet événement.

Plusieurs personnalités politiques, des acteurs de la société civile et du monde associatif ont notamment pris par à l'événement, en particulier l’Ambassadeur de France en Mauritanie.

Par sa présence à cette journée culturelle, Son Excellence Mohamed Mahmoud Ould Brahim Khlil, Ambassadeur de Mauritanie à Paris a fait honneur à la Mauritanie et aux mauritaniens de France ...

...qui se mobilisent pour des initiatives de solidarité et de développement en faveur des nos localités, tout en rendant hommage de façon particulière à Boully et à sa communauté « française »x. Il a ainsi salué la coopération existante entre Boully et Aubervilliers, tout en louant l'engagement et l’implication de la diaspora dans des actions en faveur de nos concitoyens se trouvant au pays.

Ce fut un moment où son excellence Ould Khlil a fat un point sur la situation sécuritaire en Mauritanie, et a rappelé, par la même occasion, le rôle remarquable qu'a joué le pays, lors de l’opération serval déclenchée par la France contre les terroristes du Nord-Mali (pays frontalier avec la Mauritanie), en assurant la sécurité sur l'ensemble du territoire mauritanien ainsi qu'aux frontières.


Il a à cet égard expliqué qu’à aucun moment un terroriste n’a pu trouver refuge sur le sol mauritanien. Il a alors rassuré la municipalité d’Aubervilliers de continuer cette coopération exemplaire, en mentionnant la disponibilité de l’Etat mauritanien pour encore davantage accompagner cette belle initiative qu'est la coopération entre Boully et Aubervilliers.

La municipalité d’Aubervilliers était représentée par Meriem Derkaoui , Première adjointe, le Maire adjoint en charge de l’international ainsi que l’ensemble des autres Maires Adjoints et conseillers municipaux qui ont fait le déplacement pour cette occasion. Monsieur Fethi Chouder, Maire Adjoint en charge de la modernisation des services publics, des relations internationales et de la coopération décentralisée a également souligné l’attachement de la ville d’Aubervilliers au partenariat qui existe entre les deux communes. Monsieur Chouder a remercié l’Ambassadeur de Mauritanie en France pour sa présence, et a plaidé pour le renforcement de la coopération entre Boully et Aubervilliers.

Michel Colin de Verdière
, Président du GRDR a, quant à lui, souligné son attachement à la Mauritanie, à Boully ainsi qu’à toute la sous-région. Il a également salué cette initiative de la journée culturelle et se dit disponible à aider et accompagner les associations pour toute initiative en faveur de l’amélioration des conditions de vie des populations locales.

Cette journée a été en outre marquée par la présence ainsi que la participation de plusieurs associations (entre autres : Sélibaby, les deux Tachottes, Fondou, Baidiam, Selifely (Mali), Kaédi, Dindinaye (Mali), Hassi Chagar, RAM, UAGF,…), qui ont fait part de leur disponibilité pour constituer une force mutuelle du moins un socle commun face aux conditions déplorables des écoles, des centres de santé et d’autres infrastructures de base dans les villes et villages mauritaniens.

Cette journée a été l’occasion de mettre la question de la dégradation, pour le moins dramatique et inquiétante, de l’école de Boully à l’ordre du jour d’une conférence organisée à cette occasion, en présence des spécialistes comme Daniel Garnier Maire adjoint en charge de la vie scolaire à Aubervilliers de 2008 à 2014, Raphaël Ricard Coordinateur de l’Antenne GRDR Ile-de-France.

Plusieurs personnes ont intervenu, dans ce cadre, afin d'exprimer leur attachement à des écoles plus dignes, performantes et davantage mieux équipées. Il a ainsi été question du financement de la réhabilitation des écoles voir la construction de nouvelles structures accompagnant la croissance démographique dans des localités comme Boully, Sélibaby, Kaédi, Baidiam

Un reportage sur les conditions d’accueil des enfants de Boully au sein de l'école fondamentale qui, en principe, se doit d'être républicaine a fait l‘objet d’une projection en présence de l’Ambassadeur de Mauritanie en France, du Président du GRDR, des associations et la municipalité d’Aubervilliers.

L’indignation a été totale face à des images insupportables démontrant l’état catastrophique des locaux de l’école de Boully. Une action d’urgence de réhabilitation de l’école ainsi que la construction d’une deuxième école sont plus que jamais des impératifs face à la dégradation constatée de la structure scolaire et au regard de la croissance démographique locale. Ainsi, des centaines d’enfants en âge de scolarisation ne sont pas accueillis. Pour beaucoup d’entre eux, l'avenir est d’or et déjà compromis.

Dans ce contexte, il est indispensable de saisir rapidement l’Etat Mauritanien, les partenaires et l’ensemble des organisations œuvrant pour la réussite et le bien-être des enfants afin de se mobiliser et venir en aide à l’école de Boully.

L’événement a été jalonné par de nombreuses représentations, notamment un défilé de mode « mauritanienne », une représentation théâtrale orchestrée par Baila Soumare et sa troupe, avant de finir par une soirée artistique animée par quatre artistes internationaux : Demba Tandia, Lélé Demba Diarre, Mah Demba Kone et Yimbikumma.

Boully et ses partenaires remercient, la représentation diplomatique de la Mauritanie à Paris, représentée par son Excellence Mohamed Mahmoud Ould Brahim Khlil, Ambassadeur, Bakary Tandia le Chargé d’affaires, Dia Ousmane de Fondou et Abdoulaye Camara dit Sikhou, mais également Mohamedou N’Diaye président de l’association de Sélibaby, la municipalité d’Aubervilliers, les associations, les notables, les amis de Boully, de la Mauritanie ainsi qu'à tous les participants à cette journée.

Cette rencontre au nom de Boully est un événement attendu, et l’édition 2015 vous donne rendez vous pour une prochaine journée culturelle, dans le même but de rassembler la diaspora, des associations pour célébrer la culture, l’amitié, la tolérance, la fraternité dans un cadre de concertation et de festivité.

Merci à www.boully.org, Cridem.org, beta.mr, mauriweb.info, Kassataya, Mauritanie-Web, mauritanie-web.com, Radio APS, Radio soninkara.com, lecalame.info, rapideinfo.net, boolumbal.org et tous les autres de leur contribution à la médiatisation de l’événement.

Waly Diawara

Source : boully.org
Commentaires : 2
Lus : 3116

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • gueulard (H) 23/04/2014 23:32 X

    Que vient faire un discours sécuritaire dans une fête villageoise? L'ex ambassadeur confond-t-il Boully et l'OTAN? Je pense que ce monsieur perd le Nord et je crois que ce n'est que le début.

  • rimania (H) 23/04/2014 23:23 X

    Ce qui est étonnant c'est de voir un ambassadeur qui méprise tous ses concitoyens particulièrement de couleur venir assister a une petite fete de village .Que cherche t il chez ces villageois ?

    Alors qu'il refuse même les corps de leurs parents. De toutes mes manieres les mauritaniens ne sont pas dupes, Aziz non plus.