17-02-2017 17:16 - Mali : l’armée française a soutenu les ravisseurs des 4 Mauritaniens

Mali : l’armée française a soutenu les ravisseurs des 4 Mauritaniens

Alakhbar - Les forces françaises au nord du Mali ont assuré une couverture aérienne aux milices touaregs pro Bamako qui ont enlevé lundi quatre Mauritaniens. Des inconnus avaient volé deux camions de la société Alstom en charge de la construction de la route Léré-Tombouctou dans le nord du Mali.

Un des camions était tombé en panne en cours de route. Les voleurs ont loué un véhicule d’un Mauritanien, Sidi Mohamed Ould Bouna, pour amener le mécanicien qui va réparer le camion.

Après la recherche en vain des deux camions, les milices touaregs ont suivi les traces du véhicule de Sidi Mohamed Ould Bouna jusqu’au domicile de ce denier, un village d’Ezmad situé à 30 kilomètres de N'beket Lehwach.

Les milices touaregs ont interpelé Sidi Mohamed Ould Bouna et ses deux enfants Al-Jar et Hanana ainsi qu’un quatrième Mauritanien, Sidi Ould Ely Mbarek avant de les livrer à l’armée malienne. Les quatre ont été détenus à Goundam avant d’être transféré à Bamako.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 4
Lus : 2172

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (4)

  • Bertrand (H) 18/02/2017 12:19 X

    Dieu ne protège pas les criminels qui ont du venin dans le coeur et qui mourront de leur propre venin.

  • a.bennan (H) 18/02/2017 02:08 X

    Incident survenu en territoir Malien et seul l'etat de ce pays en repond et non la minusma.Les tractation sont en cours entre nos 2 pays.Kalidou,notre Nation sera toujours defendu par ses fils qui l'ont enfantee.Rassure toi,ns ne compterons jamais sur les sub Sahariens naturalises dans des conditions louches.

  • kalidou gueye (H) 17/02/2017 18:23 X

    Si l état croit en ses pouvoirs et en sa force, réagissez auprès des autorités françaises. Comme vous le faites auprès du Sénégal sans raison. Negrophobie.

  • sybasarr (H) 17/02/2017 17:25 X

    Alakhbar... tu te ments a toi-meme. "Mauritaniens", touregs, jihadistes arrêtés sont tous des criminels, des terrorites. Alakhbar supporte et fait l'apologie du terrorisme. Le Mali reglera ses problemes de terrorisme ethnique. La Mauritanie a ses propres problemes raciales, d'esclavage, xenophobiques et d'extremisme, fanatisme. Elle reglera ses problemes. Une nation ne pourra jamais vivre, survivre et properer des mensonges, de haine, d'hypocrisie et de contradictions sans fin. Que Dieu protege le sahel des brigands.