16-03-2017 11:30 - Vidéo : ce jeune mauritanien s'exprime autrement pour dire non au nouveau drapeau d’Aziz

Vidéo : ce jeune mauritanien s'exprime autrement pour dire non au nouveau drapeau d’Aziz

A chacun sa méthode. Ce jeune mauritanien a décidé de s’exprimer autrement pour désapprouver le changement du drapeau national.

Ciseau à la main droite et tenant le nouveau drapeau validé par 121 voix sur 147 députés, il coupe les deux bandes rouges horizontales rajoutées aux deux extrémités pour symboliser le sang versé par les martyrs pour la défense de la patrie.

Lui, il s’appelle Wejaha Ledhem, un des jeunes mauritaniens, profondément révoltés contre le "pillage" des richesses du pays, de l’or, des mines, du poisson et aujourd’hui de l’identité que représente le drapeau national.

"Nous sommes une génération disposée à consentir tous les sacrifices pour lutter contre cette pente dangereuse empruntée par la Mauritanie sous l’actuel pouvoir. Ces lignes rouges symbolisent Aziz", dit-il, en les brûlant et en brandissant le drapeau national, vert et jaune, rappelant que "sous ces couleurs", les mauritaniens ont consenti tous les sacrifices et sont prêts aujourd’hui à le refaire si c’est nécessaire.

Samedi 11 mars, l’opposition a marché dans les rues de Nouakchott pour rejeter les réformes constitutionnelles qui concernent la suppression du Sénat, la Haute Cour de justice, la médiature de la République, le Haut Conseil islamique.

Par la Rédaction de cridem.org

©Cridem 2017

-----



Commentaires : 5
Lus : 5147

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (5)

  • Regenmacher (H) 20/03/2017 19:36 X

    laissez ces bandes rouges faire part de notre drapeau.Cela signifie le sang que les Mauritaniens ont verse de leurs concitoyens depuis les independances...

  • lagoonga (H) 18/03/2017 10:29 X

    Nos députés qui ont voté OUI ne sont pas de vrais homme

  • analyse (H) 18/03/2017 00:39 X

    je vois que Mr doudou19 à bien compris l'objectif de l'ajout des bande rouge; chers concitoyen il faut savoir que le projet du président était clair : être le président des pauvres pour le prouver il faudra appauvrir toute la population.

  • doudou19 (H) 16/03/2017 21:09 X

    Il était plus judicieux que nos vaillants députés et sénateurs siègent pour discuter les voies et les moyens de nous trouver un avenir meilleur. Tous n’ont rien compris de ce puzzle. Avant de se soucier de ceux qui sont morts depuis plusieurs décennies autant s’occuper de ceux qui sont vivants. Autant chercher une place de taille dans la capitale et la dénommer ‘’place des martyrs’’ comme au Maroc, en Algérie et dans d’autres pays. Mais la toile de fond n’est autre que les recettes que cette modification va engendrer par rapport aux documents officiels et notre état civil, nous pauvres qu’on continue à appauvrir sans cesse et sans scrupule. Le patriotisme n’est pas inné. Il se cultive. A bon entendeur salut.

  • mystere1 (F) 16/03/2017 12:02 X

    bravo jeune homme, tu as le droit de dire non à ce changement incompris par le peuple mauritanien de son prési, cependant le rouge a bien sa place dans les couleurs, car cela reflète le feu qui bouillone dans les coeurs et esprits du peuple, il y'a aussi le danger qui rôde et qui guette dans la république du désert, et bien d'autres maux qui n'en finissent pas ! il ne restait que la couleur noire pour compléter le drapeau symboliquement.