20-03-2017 16:33 - Libre Expression | Bagodinois vent debout ! Par Oumar Tafsir Bocoum

Libre Expression | Bagodinois vent debout ! Par Oumar Tafsir Bocoum

Oumar Tafsir Bocoum - Introduction

- A l’heure du bilan socio-économique, Bagodine affiche un décalage assez négatif par rapport au reste des localités semi-urbaines du département de Mbagne.

Je me permets de brosser ici un tableau sombre de Bagodine pour espérer susciter, surtout auprès de la jeunesse, un nouvel élan et une nouvelle réflexion pour corriger cette tendance que vit la cité la plus peuplée du département, de surcroit la plus féconde en cadres formés à l’école moderne.

Dans ce contexte, il est peut être utile de rappeler l’expression selon laquelle « Le poisson pourrit par la tête ». En effet, depuis des décennies, l’élite de ce village, principalement la génération à laquelle moi-même j’appartiens, s’est laissé piéger dans les sables mouvants de la politique politicienne, où les acteurs ont servi l’Etat et se sont servis, à titre personnel, laissant en rade le terroir qui les a vu naître et grandir, jeté en proie à la paupérisation la plus totale.

Cet acharnement politique à se positionner coute que coute sur l’échiquier national a fécondé une situation sociétale où la population s’est désagrégée en fonction de la famille, du clan politique, de l’intérêt personnel, etc.

Le diagnostic pouvait être plus profond et plus critique mais j’ai choisi de me limiter juste à ces propos et m’orienter plutôt vers la contribution à la recherche de solutions pertinentes, consensuelles et durables à travers une mobilisation soutenue de tous les acteurs, tant sur le sol national qu’au niveau de la diaspora.

A ce sujet, je propose au lectorat une démarche personnelle et une feuille de route déclinée en six points. Suivez ma plume :

1. Reconnaitre les erreurs commises

Le mea-culpa des élites responsables de cette situation est obligatoire. Il pourrait prendre plusieurs formes d’expression :

- soit par écrit partagé via les journaux et réseaux sociaux

- soit au sein des assemblées du village

- soit à l’occasion des grands regroupements de populations (événements sociaux – fêtes religieuses).

2. Engagement en faveur d’une dynamique corrective.

La sincérité de cet engagement, passerait, à notre sens, par la disponibilité de la personne concernée à soutenir et accompagner correctement toute initiative de nature à recréer les conditions d’une cohésion sociale et d’un développement global de la localité.

3. Sensibilisation et communication à grande échelle

Véhiculer le bon discours susceptible de ramener dans les cœurs les principes d’amour, de solidarité, de confiance jusque dans les plus petites cellules de la société à savoir la famille et la concession.

4. Mise en scelle de la nouvelle génération.

S’accorder unanimement sur une logique de responsabilisation des jeunes de Bagodine face aux multiples défis qui nous attendent sur le chemin du développement socio-économique car le combat est d’abord et essentiellement celui des jeunes.

5. Réseautage des stratégies et actions ciblées.

Cette phase aura pour finalité de localiser et recenser toutes les personnes acquises à la cause d’une part, et déterminer les stratégies et les actions retenues avant de les intégrer dans un document-programme largement partagé par ces mêmes personnes, d’autre part .

6. Mise en œuvre

A l’issue de ce processus, on peut considérer qu’une mise en œuvre des schémas est désormais opportune et possible.

Néanmoins, l’application de toute œuvre humaine, surtout collective, nécessite la mise en place d’une équipe d’orientation, de coordination, de pilotage, et d’évaluation. Pour ce faire, un collectif de quelques personnes soigneusement triées en fonction de leur compétence, leur moralité et leur neutralité politique pourra être constitué pour piloter l’ensemble des opérations et jouer le rôle d’un mécanisme opérationnel consensuel.

De mon point vue, ce pari peut être retenu et peut aussi être gagné Alors, Bagodinois vent debout !

Oumar Tafsir Bocoum
oumarbocoum22@yahoo.fr



"Libre Expression" est une rubrique où nos lecteurs peuvent s'exprimer en toute liberté dans le respect de la CHARTE affichée.

Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.


Commentaires : 0
Lus : 950

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)