19-05-2017 15:51 - Les cadres et acteurs politiques du Gorgol organisent un meeting de soutien aux amendements constitutionnels

Les cadres et acteurs politiques du Gorgol organisent un meeting de soutien aux amendements constitutionnels

AMI - La nouvelle maison des jeunes de la capitale a abrité jeudi soir un meeting organisé par les cadres et acteurs politiques du Gorgol destiné à appuyer les amendements constitutionnels qui seront exposés au vote lors du référendum du 15 juillet prochain et ce, sous le thème "le Gorgol, symbole de l’unité nationale soutient les amendements constitutionnels".

Le président du parti de l'Union pour la République (UPR), Me Sidi Mohamed Ould Mahama souligné l’importance que le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz accorde à la wilaya du Gorgol notamment lorsqu’il a déclaré dans son meeting de la campagne présidentielle de 2014 qu’il fera en sorte que la wilaya du Gorgol soit à l’avant-garde.

Il a remercié les cadres et les fédérations du parti ainsi que les élus de la wilaya pour la présence et la parfaite organisation de ce rassemblement, laissant le coordinateur régional du parti prononcer le mot pour la circonstance.

Le coordinateur de l’UPR au Gorgol et ministre de la justice, Me Brahim Ould Daddah a souligné l’intérêt des amendements constitutionnels qui vont permettre d’achever l’organisation des institutions constitutionnelles en supprimant certaines d’entre elles (le Sénat) et en intégrant d’autres dans le cadre d‘une seule en plus de la création de conseils régionaux pour stimuler le développement local.

Me Brahim Ould Daddah a exhorté les populations du Gorgol à s’atteler à s’inscrire sur les listes électorales pour pouvoir voter le jour du scrutin.

M. Boidjel Ould Houmeid, président de la formation de l’opposition El Wiam Démocratique et Social et participant au dernier dialogue national a déclaré sa solidarité avec l’UPR et avec les partis de la majorité pour faire réussir le "oui" au référendum, appelant les élus de son parti au Gorgol à contribuer avec efficacité au succès du Oui.

Il a félicité les habitants de la wilaya pour l’excellence de l’organisation de ce meeting représentatif de l’unité nationale mauritanienne.

Plusieurs représentants des partis de la majorité ont pris ensuite la parole pour louer ce rassemblement, qui était une occasion pour le fédéral de l’UPR et pour certains députés de la wilaya d'appeler les citoyens à s’inscrire pour voter avant d’aborder les activités de sensibilisation prévues.

Le meeting s’est déroulé en présence de plusieurs membres du gouvernement dont la ministre de la fonction publique, du travail et de la modernisation de l’administration, Mme Coumba Ba et la ministre des relations avec le parlement et la société civile, Mme Awa Cheikh Sidiya Tandia.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 6
Lus : 1251

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (6)

  • morelam (F) 19/05/2017 20:20 X

    Au moment ou vos compatriot de la DIASPORA pense au champagne d'assenisment de la ville PITE PITE vous parler de betises de constitution cette argent pour ce metting pouvez etre utile a payer un chargeur pour notre balite vive DIASPORA VIVE LES KAEDIEN UNIE VIVE PITE PITE

  • salloumar (H) 19/05/2017 20:08 X

    Ces ovnis semblent ignorer que la population du Gargol dans sa majorité est privée de ces pièces d’état de civil donc pas de possibilité de s'inscrire sur les listes électorales. Vivement 2019! Salam. Oumar Débé

  • foutatoro (H) 19/05/2017 17:54 X

    Je me meurs doucement à cause de cette photo visage du Gorgol. France, tu nous as eu ! Puisse Allah te priver de tes fromages qui puent ! Amin.

  • habouss (H) 19/05/2017 17:14 X

    La honte quoi ! Il fallait être à la maison des jeunes de Kaedi, si vous n étiez pas des traîtres à Ould Abdel Aziz et aux populations de Kaedi. Comment osez vous parler au nom de ces populations très loin physiquement de vous. Vous en savez plus de votre bannissement par ces populations qui vous attends au tournant dans la faim et le dénuement. Elles n'ont pas fait de campagne rizicole cette année, malgré l'aumône tombee trop tard de 2000000 Um de madame Ba Coumba. Chaim an you !

  • duroowo (H) 19/05/2017 16:28 X

    quant les cadres du gouvernent serons libre a voter et a faire la campagne de tout ce qu'ils veulent sans la pression du president? Les cadres votes responsable de tout ce qui va arriver aux pauvres population laisser a leur sort par le regime qui le sache par tout et recupere leur terre pour les attribue a leur proches ou aux companies etrangere. si le dont change il faut etre sure que nous les noirs mauritanien on ne va jamais oublier et les consequences peuvent etre nefaste.

  • koccboundaw (H) 19/05/2017 16:27 X

    Je me demande ce que ces cadres du gorgol peuvent dire aux populations de gorgol qui cherchent à joindre les deux bouts? En quoi ces amendements peuvent servir aux populations ? Depuis que ces dernières soutiennent le président qu'est ce qui s'est amélioré de leur vécu ? Leurs cadres ne sont pas nommés, pire on nous refuse même d'être des mauritaniens en nous privant de s'enrôler. On ne cautionnera pas cette mascarade, nous sommes devant vous ....