29-05-2017 11:54 - Mauritanie : un tribunal émet un jugement de lapidation contre une femme accusée d’adultère

Mauritanie : un tribunal émet un jugement de lapidation contre une femme accusée d’adultère

Mourassiloun - Le tribunal pénal de la wilaya de Nouakchott Nord, présidé par le magistrat Bouna Ould Baba Ahmed, a émis un verdict de lapidation jusqu’à la mort, contre une femme accusée d'adultère.

Ce jugement intervient quelques jours, après des verdicts prononcés par les tribunaux de la capitale économique Nouadhibou et de Rosso, contre des consommateurs d’alcool et des accusés de Zina (fornication).

La loi mauritanienne se base sur des verdicts applicatifs des dispositions fixées par charia islamique.

Traduit de l’Arabe par Cridem



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 8
Lus : 9674

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (8)

  • Mohammed-Ali (H) 02/06/2017 14:20 X

    Bertrand, n'est pas un nom ou prénom Arabo-Musulman pour oser parler d'Islam, même si c'est un pseudonyme prenez en un Arabe. Vous lancez des accusations de racisme, il n'est pas question de cela dans mon commentaire. J'ai utilisé le mot ''BARBARIE'' pour diverses raisons, permettez moi une dernière: pouvez vous assister personnellement à l’exécution de cette sentence ? Quand il y a adultère, normalement, il devait y avoir un couple, où est passé l'homme?? A quoi a t 'il été condamné???

  • Bertrand (H) 02/06/2017 09:05 X

    Mohammed-Ali, africanwoman ne soyez pas de ceux que le racisme aveugle, même en plein Ramadan. Ceux qui qualifient les sentences tirées du Saint Quran de barbares, sont des tarés, des malades et des démeurés. Ils vivront dans la souffrance de l'incertitude, misérables et nauséabond et vivront éternellement en enfer. Ce qu'il faut dire c'est que les textes doivent être aplliqués, rigoureusement,et que la prévention et l'éducation doivent être une priorité.

  • Belphegor (H) 02/06/2017 08:54 X

    Ces peines seront malheureusement très sélectives dans leurs applications car uniquement ceux issus des classes moyennes ou défavorisées seront punis bien que la dépravation des mœurs ainsi que la consommation d’alcool et stupéfiants concerne aussi une très grande partie des couches sociales aisées.

  • africanwoman (F) 01/06/2017 10:34 X

    Complétement d'accord avec vos commentaires. C'est une honte de s'acharner sur les plus faibles : les pauvres et les femmes. Si c'est la charia que la RIM applique alors il y aurait des milliers de mains coupées dans ce pays où les détournements des biens publics qui condamnent nos populations a vivre dans le dénuement et la misère la plus insoutenable. De plus, pourquoi il n'est fait aucune allusion à l'homme également en cause dans cette histoire si adultère il y a? Heureusement il y a le jugement divin et celui-là ne sera pas fonction des apparences et des règlements de comptes des puissants contre les faibles.

  • Mohammed-Ali (H) 01/06/2017 10:23 X

    De la barbarie, oui. Que deviennent ces voleurs qui ruinent le pays? Les milliers de tonnes d'engrais et semences qui peuvent nourrir et faire travailler des dizaines de milliers de Mauritaniens, que sont t'ils devenus, ont ils été jugé?? Ces trésorier qui ont volé l'argent du peuple par milliards, ont ils été jugé? ont ils remboursé?? Là les juges condamnent une femme à la lapidation à mort, un jugement barbare et cruel.

  • kalidou gueye (H) 30/05/2017 20:59 X

    La charia doit être générale ou bien laisser les gens vivre avec la masalaha. Si elle est appliquée y aura beaucoup de milliardaire et de millionnaires qui n auront plus deux mains pour compter leurs argent volés, encore nous aurions une population moins de 500 000 habitants avec des cas de fornications les plus flagrantes. Appliquons les lois à tous les niveaux ou bien laissons les tranquilles.

  • 33medsalem (H) 30/05/2017 17:14 X

    ce juge doit etre motiver par l etat et encourage pour appliquer la charia pour limiter les vols et les crimes qui sont devenus frequent

  • lass77 (H) 30/05/2017 11:17 X

    il n'ya de pas de honte pour faire respecter les lois de notre religion mais j'ai des doutes si le jugement vient des gens qui suivent leur passion. Oui la charia mais sans distinction. l'adultere est érigé en mode dans ce pays, la multiplication des niassances hors mariage , les maisons closes déguisées où se passe la prostitution; On n'en fait quoi ??