14-06-2017 14:51 - Demande de retour de l’entreprise de nettoyage française « Pizzorno »

Demande de retour de l’entreprise de nettoyage française « Pizzorno »

Adrar-Info - Le président de l’Association mauritanienne pour la protection des consommateurs et la préservation de l’environnement, El Khalil Ould Khairy, a dénoncé la propagation massive de la saleté et des ordures, que connaissent tous les espaces de la capitale Nouakchott aujourd’hui.

El Khalil a déclaré que le siège de son association n’a jamais été visité par des équipes de nettoyage depuis le départ de la société française Pizzorno. Il a appelé à mettre fin à cette catastrophe écologique dangereuse pour la santé humaine et animale.

La tâche de nettoyage de la ville de Nouakchott a été confiée depuis deux ans, à la communauté urbaine de Nouakchott (CUN), qui l’a confié à son tour, à quatre sociétés mauritaniennes privées.

Des sources privées ont dit que la raison de l’abandon par la communauté urbaine de Nouakchott de la tache de nettoyage de la ville, est la conséquence d’une lutte politique interne visant à dégrader la popularité de la présidente de la CUN qui a renvoyé dans la rue les nettoyeurs de l’institution publique.

Source : http://essevir.mr/node/5969

Traduit par Adrar.Info



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 3
Lus : 2442

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (3)

  • a.bennan (H) 15/06/2017 04:16 X

    Il serait plutôtmieuxde dégorger Nouakchott l'insalubre a tout jamais (napephréatique et topographie)vers la nouvelle ville côtière.

  • jakuza (H) 14/06/2017 18:52 X

    Une Agence publique autonome serait mieux indiquée pour faire face à ce défi avec un cahier de charges précis et un contrôle permanent...

  • Belphegor (H) 14/06/2017 16:16 X

    Pizzorno a seulement été évincé de façon unilatérale et sans préavis de la gestion des ordures (dont elle s’occupait beaucoup mieux que les pseudo-prestataires actuels avec a la clé des centaines de chômeurs mauritaniens laissés sur le carreau) pour satisfaire les groupes d’intérêts proches du regime qui lorgnaient sur ce juteux marché le paradoxe de toutes ces malversations est que la facture globale actuelle est plus élevée que celle payee a Pizzorno en plus des difficultés a assurer un ramassage quotidien des ordures pour les nouveaux prestataires.