16-06-2017 00:15 - Mauritanie : les investissements dans le domaine de la santé ont augmenté de 65%

Mauritanie : les investissements dans le domaine de la santé ont augmenté de 65%

Sahara Medias - Le ministre de la santé, professeur Kane Boubacar a annoncé mercredi que les investissements dans le secteur de la santé ont augmenté ces 5 dernières années de 65%, ce qui a permis de construire 115 centres de santé et 20 hôpitaux dont certains spécialisés.

Le ministre s’exprimait devant l’assemblée nationale, dans sa réponse à une question orale posée par le député Ahmed O. Baba, à propos de la situation du système de santé dans le pays « incapable encore selon le député de gagner la confiance des citoyens malgré les importants investissements réalisés dans le secteur ».

Le ministre a ajouté que le pays dispose aujourd’hui de 20 unités de scanner répartis entre les différents hôpitaux du pays, alors qu’il n’y avait qu’un seul il y a quelques années, et de la dernière génération de l’imagerie médicale à résonance magnétique (IRM).

Kane Boubacar a révélé que des hôpitaux en cours de réalisation seront achevés à la fin de cette année, c’est le cas du centre de cardiologie et de l’hôpital de Boghé alors que celui de Néma s’achèvera lui à la fin de l’année prochaine.

Il a révélé un programme d’extension de l’hôpital national au cours des deux prochaines années ce qui portera sa capacité à 200 lits.

Les députés, dans leurs interventions, ont demandé l’application de sanctions fermes à l'encontre des médecins qui commettent des fautes professionnelles, un sujet anormalement tabou selon les parlementaires.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 1624

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • parker8419 (H) 16/06/2017 10:59 X

    Non seulement les fautes professionnel des médecins mais aussi leurs absentéisme, mais également l’amateurisme, insouciances et le mépris que certains infirmiers ont à l'égard des patients , certains n'arrivent même pas à trouver une veine pour une perfusion, et sont là, à envoyer des texto sur Facebook ou sur whatsapp devant des patient agonisant, c’est indécent et la palmes d'or revient à certaines sages-femmes au niveau de la maternité CNH qui souvent lancent des propos vulgaire à l’encontre des femmes en couche…..les personnes de la santé doivent être des personnes possédant de grand cœur, de la miséricorde, de la patience et exerçant avec amour leurs nobles tâches à savoir, aider, soutenir moralement et émotionnellement les patients...