17-06-2017 01:42 - Drame de Sollou au Guidimakha : neuf disparus suite au naufrage d’une pirogue

Drame de Sollou au Guidimakha : neuf disparus suite au naufrage d’une pirogue

Le Calame - Un drame s’est produit à Sollou dans la commue de Khabou au Guidimakha.

Tôt dans la matinée du jeudi 15 juin 2017 une pirogue qui avait à son bord des personnes qui partaient pour pêcher dans une marre, située non loin de Kotéra du Mali a chaviré. Le bilan est de neuf disparus. L’essentiel des portés disparus venait de Guemou.

Ce fut donc la ruée vers Sollou où les faits se sont produits pour tenter de retrouver les naufragés. Ainsi les recherches qui se sont poursuivies jusque tard dans la soirée ont permis de retrouver quatre des neufs noyés. Selon notre source, une surcharge serait à l’origine du naufrage de l’embarcation de type archaïque.

Les populations mauritaniennes, maliennes et Sénégalaise partageant le lit d’or du fleuve Sénégal ont toujours connu des accidents au cours des traversées à la recherche du poisson. Que cela soit à Golmi Kaaree, Keninchou, Digogni et dans d’autres marres au Mali et au Sénégal, elles sont régulièrement endeuillées. Plus d’une famille est en deuil au Guidimakha.

Amadou Bocar Ba/Gaynaako


Le ministre de l’intérieur présente les condoléances du Président de la République aux parents des sinistrés de Ghabou


Ghabou, 16/06/2017 - Le ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation, M. Ahmedou Ould Abdallah a présenté, vendredi au village de Kamou, les condoléances du Président de la République aux parents des naufragés de la pirogue renversée près de la localité de Silo relevant de l’arrondissement administratif de Ghabou (wilaya du Guidimagha).

Le ministre de l’intérieur et de la décentralisation, M. Ahmedou Ould Abdallah a indiqué au domicile du responsable du village de Kamou que le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz l’a chargé de présenter ses condoléances aux familles des victimes du naufrage dès qu’il a appris la douloureuse nouvelle, ce qui implique le souci de son excellence de partager les peines des citoyens où qu’ils se trouvent sur le territoire national. Il a imploré Allah le Tout Puissant de les couvrir de sa miséricorde et d’inspirer leurs familles patience et persévérance.

Le ministre de l’intérieur a visité toutes les familles des victimes ainsi que le lieu où a eu le drame de l’immersion de la pirogue.

Le naufrage hier de la pirogue avait conduit à la mort de neuf personnes dont huit ont été repêchées tandis que les recherches se poursuivent pour trouver le corps de l’enfant disparu qui est la neuvième victime.

Le ministre est accompagné au cours de ce déplacement par le wali du Guidimagha, M. Diallo Oumar Amadou, le hakem de Sélibaby ; le chef d’arrondissement administratif de Ghabou ; le maire de la commune de cette cité et les commandants des organismes de sécurité de la wilaya.

Source/AMI

http://fr.ami.mr/Depeche-41134.html



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 6334

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • lass77 (H) 19/06/2017 09:55 X

    @cccom@ vous perdez votre temps. L'Etat ne fera rien de bon pour les populations de cette partie du pays uniquement par racisme honteux. Vous trouvez normale qu'il n'ya pas une caserne de Pompiers au sud du pays, ni autres formes de soutien liées à l'eau et à ses dangers. Condoleances aux familles des victimes.

  • cccom (H) 17/06/2017 05:05 X

    Pour éviter de tels drames j’avais proposé à l’ancien Ministre de l’intérieur ( et je le réitère à l’actuel) lors de la noyade de mon fils Sidi à Tounguen (Rosso) ce brillant étudiant à l’ISET non retrouvé au terme de 24 h de recherche de nos plongeurs traditionnels mais en retrouvé en 1 mn par les scaphandriers pompiers de Richard Toll que j’avais personnellement allé chercher au Sénégal, j’avais proposé au Ministére de l’intérieur de doter tous les villages du fleuve de 2 scaphandriers aux coûts de 100.000 UM l’unité et de former deux jeunes dans chaque village du fleuve pour les porter. Administrer , c’est prévoir. Mes condoléances au x parents des disparus. cheikhany_ouldsidina@yahoo.fr