18-06-2017 18:00 - Sénateur de Ouadane : Si j’étais le président Aziz, j’aurai coupé les langues du président de l’UPR et du 1er ministre

Sénateur de Ouadane : Si j’étais le président Aziz, j’aurai coupé les langues du président de l’UPR et du 1er ministre

Adrar Info - Le sénateur de la Moughataa de Ouadane Mohamed Mahmoud Ould El Haj a dit que s’il était le président de la république, "il couperait immédiatement les langues du président du parti au pouvoir UPR et du premier ministre, parce qu’ils ne veulent pas de bien à ce pays".

Cette déclaration est publiée par Ould Haj sur sa propre page Facebook dont voici le texte intégral :

Si j’étais le Président Mohamed Ould Abdel Aziz:

1 .. . J’aurai écouté les conseils des sénateurs car ils ne veulent à ce pays que du bien.

2. coupé immédiatement la langue du président du parti au pouvoir et la langue du Premier ministre parce qu’ils ne veulent pas de bien à ce pays.

3. interdit et criminalisé toutes les fausses initiatives mensongères appelant à l’appui des amendements constitutionnels

4. convoqué tous les Mauritaniens à un dialogue, global cette fois, à l’issue duquel sera constituée une commission électorale indépendante qui supervisera un processus électoral libre et honnête sans influence de l’armée, ni de l'argent public, ni de l’autorité exécutive, qui sera couronné par la remise du pouvoir aux civils, au cours de l’année 2019.

Source : http://elayam.info/index.php/2016-06-15-16-32-41/item/1486-2017-06-17-21-05-22

Traduit par Adrar.Info



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 8
Lus : 2560

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (8)

  • bleil (H) 19/06/2017 15:23 X

    Ces deux cruches qui ont causé un grand tort au PR ... doivent etre pendus ! leur ignorance frappante de la loi du pays, de la raison et des faits (oublié Ould Taya et ses frasques) font qu'ils gesticulent sans se rendre compte de ce qui les attends au virage ...

  • jakuza (H) 19/06/2017 02:03 X

    Si j'étais Aziz je ferais d'abord un essai sur cet individu pour lui rappeler l'adage qui dit de retourner sa langue trois fois avant de sortir une connerie!

  • a.bennan (H) 19/06/2017 00:50 X

    Incense!critiques plutôt d'un sénateur déloyale en perte de vitesse et au bord du"precipice"...

  • sallabarry (H) 18/06/2017 20:47 X

    Si j’étais Aziz j'allais te faire comprendre comme tu sais et tout le monde sait que tu es son pure produit comme dit l'adage engraisse ton chien il te mange

  • duroowo (H) 18/06/2017 19:28 X

    il a arfaitement la raison par ce que celui qui te dise de rester au pouvoir eternellement ou le rest de ta vie il ne t'aime pas il te souhaite que tu soit tuer un jour. Meme AZIZ devait penser comme George Washington ou Mandella et dire a ces hypocrites de ne me jamais parler de rester mais comme c'est un general minable il ne pourra jamais rejecter ces appelles par ce que il les encourages par coute que coute il veut rester c'est pour quoi. Mais la Mauritanie ne serra jamais la Monarche ou Kingdome.

  • Bertrand (H) 18/06/2017 19:11 X

    Si j'étais ordonnateur du budget mondial,j'aurai partagé les biens de la planète équitablement. J'aurai enfermé les méchants,encouragé les bons etc etc etc. Tu n'es pas Aziz et personne ne peut jurer de ce qui motive réellement les sénateurs.

  • Pitha Botha (H) 18/06/2017 18:57 X

    Aziz ne va pas seulement couper les langues de ses deux perroquets, mais il doit aussi les déplumés comme ça ils ne prendront plus d’envole politique et autres, ils n’ont fait qu’augmenter les problèmes de la république et du gouverne d’Aziz, le Sénateur a été très poli sur la question, il devrait demandé leur pendaison politique.

  • moulaye sidine (H) 18/06/2017 18:27 X

    Ces deux hommes sont les plus pourris de cette République. Des engagés contre l'intérêt public de la nation. Des malhonnêtes avec leurs entourages.Des aigris contre les consciences intègres et sobres. Des passes temps à démonter le travail construit par les serviteurs de l'intérêt public. Des engagés motivés pour éliminer le président Med Abdel Aziz. Depuis leur ascension, le pays deguingrole et s'enfonce dans la misère totale. Ils vont aussi enfoncé Aziz dans des tourbillons infernaux. Que dieu protège la Mauritanie de ces aigris et bandits de grands chemins.