19-06-2017 09:30 - Mauritanie: une dizaine de morts après le chavirement d'une pirogue

Mauritanie: une dizaine de morts après le chavirement d'une pirogue

Le360 - Une pirogue a chaviré jeudi dernier dans la commune de Khabou (extrême Sud-est de la Mauritanie, frontalière à la fois du Sénégal au Sud, et du Mali à l’Est) avec un bilan de neuf (9) morts, ont rapporté plusieurs sources concordantes.

Ces faits sont survenus dans une zone isolée empêchant toute possibilité d’intervention des services de l’Etat pour les secours. Huit corps ont déjà été repêchés des eaux du fleuve Sénégal, alors que celui d’un individu relativement jeune reste encore introuvable.

Ce drame a eu lieu tout près du village de Sollou, mais les disparus venaient de la localité de Guemou, explique le site d’informations en ligne du «Calame».

Le correspondant de cet organe dans la région de Selibaby (700 kilomètres de Nouakchott) rappelle que « les populations mauritaniennes, maliennes et sénégalaises, qui partagent le précieux lit du fleuve Sénégal, ont toujours connu des accidents au cours des traversées» ou lors de leurs activités de pêche fluviale.

Il cite les noms de plusieurs localités théâtre de drames au cours des dernières années: Golmi Kaaree, Keninchou, Digogni et d’autres endroits de pêche situés en territoire malien, ou sénégalais.

Par l’intermédiaire des autorités régionales, le ministre mauritanien de l’Intérieur a présenté les condoléances du président Mohamed Ould Abdel Aziz aux familles des victimes «suite à l’annonce de cette douloureuse nouvelle», selon la presse gouvernementale.

Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : Le360 (Maroc)
Commentaires : 2
Lus : 1692

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • zelimkhan2 (H) 19/06/2017 11:51 X

    @calame, je vous cite:"Ces faits sont survenus dans une zone isolée empêchant toute possibilité d’intervention des services de l’Etat pour les secours" En réponse, je vous renvoie aux propos tenus par le premier ministre et sans doute aussi par l'ensemble de l'administration.

  • kouly44 (H) 19/06/2017 10:15 X

    Vraiment une triste nouvelle pour toute la Mauritanie, je pressente toutes mes condoléances a toutes les familles victimes qu'Allah les accueils dans son saint paradis.