19-06-2017 16:33 - Communiqué de presse : FFRIM

Communiqué de presse : FFRIM

FFRIM - Suite au forfait enregistré par le FC Tevragh-Zeïna, en finale de la Coupe de SEM le Président de la République, prévue ce dimanche 18 juin 2017 au Stade Cheikha Ould Boïdiya, devant l’opposer au FC Nouadhibou, la Fédération Mauritanienne de Football tient à apporter quelques éclaircissements au public sportif :

v La finale ayant été programmée officiellement, toutes les parties concernées ont été saisies du programme global, conformément à la réglementation en vigueur à la Fédération Mauritanienne de Football en matière d’organisation des compétitions nationales.

v La Fédération Mauritanienne de Football n’a reçu aucune correspondance officielle, voire privée, du FC Tevragh-Zeïna au sujet d’un éventuel forfait. Ce qui a été pour le moins surprenant, car loin de répondre aux règles de déontologie et de convenance de la part d’un grand club censé être un exemple de professionnalisme et d’organisation.

v Cet agissement confirme une volonté délibérée de sabotage de la part du club, car, ses représentants ont assisté à la réunion technique habituelle d’avant-match organisée dans la matinée. Et, ils n’ont à aucun moment, évoqué de manière implicite ou explicite, la probabilité de forfait.

v Conformément à la réglementation internationale en vigueur en la matière, l’arbitre international FIFA, Monsieur Lemghaivry Ali, désigné pour officier la rencontre, a constaté le forfait qui confère au FC Nouadhibou le droit de remporter la Coupe du Président de la République édition 2017 devant le forfait de l’équipe adverse.

v La Fédération Mauritanienne de Football tient à affirmer que les commissions compétentes de la FFRIM statueront sur le cas et prendront les mesures qui s’imposent, en parfaite conformité avec la réglementation sportive. La Fédération Mauritanienne de Football confirme également l’obligation pour tous de se plier à la volonté des règlements et des dispositions du cahier des charges, approuvés et signés par tous les clubs mauritaniens au début de chaque saison sportive.

Face à cet agissement, qui vise en toute apparence à entraver la dynamique actuelle que connait notre football - unanimement appréciée aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur - et à nuire à sa renommée en cette conjoncture particulière, la Fédération Mauritanienne de Football rassure l’opinion sportive nationale que de tels agissements n’affecteront en rien l’élan continu et les efforts déployés pour promouvoir notre football.

v La marche de notre football vers des lendemains meilleurs est inexorable, et ce ne sont pas des obstacles du genre, qui entraveront cette marche. Car, nous estimons, que ni l’ordre des priorités, et encore moins le timing, ne laissent le temps à la Fédération Mauritanienne de Football de s’occuper des détails, alors qu’une adhésion massive autour de l’équipe nationale est plus que jamais requise, pour occuper l’honorable place qui nous revient dans le concert des grandes nations du football du continent, au moment où notre équipe nationale franchit le premier palier vers ce noble objectif.

Par conséquent, nous assumerons notre entière responsabilité devant Allah, et devant l’opinion sportive nationale, pour continuer cette œuvre à laquelle nous croyons fermement, afin de traduire dans les faits l’ambition, du reste légitime, qui anime notre public sportif de voir son football réaliser de grandes performances. Rien, et alors rien, n’ébranlera notre ferme volonté et notre farouche détermination d’atteindre cet objectif.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : FFRIM
Commentaires : 4
Lus : 1343

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (4)

  • maurebleu (H) 20/06/2017 16:13 X

    yakharre à entendre tes ripostes sans arguments sauf celui de voyou, haineux et jaloux etc. On peut déduire que tu perds ton sans froid très vite par rapport à footballeur qui reste lui calme et serin .La raison n'est pas à celui qui crie le plus fort .La FFRIM est à l'image du pays et la pomme ne tombe pas loin du pommier .

  • yakharre (H) 20/06/2017 00:27 X

    si votre Moussa khairi voyou etait logique il allait se retirer depuis la première journée quand il a perdu justement sur tapis vert un match ou il était directement concerne aau lieu de cela on entend un vieux retraite lefootballeur qui a toujours échoué vouloir nous donner des leçons bande de haineux et de jaloux

  • yakharre (H) 20/06/2017 00:21 X

    lefootballeur a des problemes personnelles avec ahmed yahya depuis quelques annees connaissant bien le foot c est étonnant de te voir descendre aussi bas mais ca se comprend par le fait que tu cumules des frustrations pensant depuis des années que ce grand monsieur du football allait echouer maintenant tu ferais mieux de passer a autre chose comme prier et te reprocher de Dieu

  • lefootballeur_rim (H) 19/06/2017 16:36 X

    Ce communiqué est absurde car le forfait du FC Tevragh Zeina est motivé par le non respect des règlements de la FFRIM et de la FIFA.

    Remise dans le contexte : AHMED YAHYA est membre fondateur et membre de Fc Nouadhibou qui a fraudé sur l’identité de leur joueur YACINE le Sahraoui. Première entrave au règlement : suite à l’évocation de la GARDE, la Commission de discipline demande officiellement à la Ligue Nationale de Football (LNF) le fond du dossier du joueur : surprise la LNF n’a pas son dossier.

    Deuxième entrave au règlement : La réserve de la GARDE étant solide et réelle alors la Commission de discipline est dessaisie officiellement du cas YACINE par le Secrétaire général de la FFRIM.

    Troisième entrave au règlement : le résultat de l’évocation suivant le règlement devait être rendu après 7 jours par la Commission de discipline : il n’en est rien et dépassant les 3 semaines.

    Quatrième entrave au règlement : le président de la FFRIM convoque une réunion du bureau exécutif pour statuer sur le cas YACINE alors que cela ne fait parti ses prérogatives Cinquième entrave au règlement : le président de la FFRIM exige un vote à mains levée pour l’homologation du match de demi finale de la coupe du président de la république entre GARDE et FC Nouadhibou.

    Le joueur YACINE n’ayant pas une carte d’identité ou un passeport en cours de validité ou une attestation d’identité accompagnée d’un extrait de registre de naissance conformément à l’article 30 pour l’octroi d’une licence alors FC Nouadhibou devra perdre tous les matchs ou ce joueur a pris part sur tapis vert et être reléguée en 2eme division appelée récemment « Super D2 ».

    AHMED YAHYA ayant un ascendant financier (grâce à l’argent qu’il gagne à la FFRIM apportée par l’Etat Mauritanien, la FIFA, MAURITEL, ATTIJARI BANK, …) sur les membres du bureau exécutif mais pas sur MOUSSA KHAIRY a fait un passage en force en outrepassant les textes pour sauver son club le FC Nouadhibou des ténèbres de la Super D2 dont les clubs sont laissés à eux-mêmes car n’ayant plus le droit de vote au niveau de l’Assemblée Générale de la FFRIM.

    Voila pourquoi Mr MOUSSA KHAIRY a dit NON AU NON RESPECT DES REGLES DU JEU ainsi refuser de participer à cette finale dont l’adversaire ne devait être en aucun cas le FC Nouadhibou.

    Etant donné que les règles du jeu ne sont pas respectées, sur quelle base ou support technique pour sanctionner le FC TEVRAGH ZEINE de FATIMETOU ABDEL MALIK et du Président MOUSSA KHAIRY.