19-06-2017 13:15 - Coupe nationale : FC Nouadhibou vainqueur sur tapis vert

Coupe nationale : FC Nouadhibou vainqueur sur tapis vert

Saharamédias - Une première dans l’histoire du football national, la coupe nationale baptisée depuis quelques années coupe du président de la république, a été gagnée sur tapis vert.

Elle devait opposer dimanche soir les équipes FC de Nouadhibou et Tevragh Zeina. Cette dernière ne s’est pas présentée sur le terrain et le gain du match a été octroyé à l’équipe de Nouadhibou qui a reçu la coupe des mains du ministre de la jeunesse et des sports Mohamed O. Djibril.

Une situation qui doit sans aucun doute embarrasser la fédération mauritanienne de football et laisser place à bien des interrogations.

Pourquoi ce forfait d’une équipe phare qui a dominé les compétitions nationale ces dernières années et quelle mesures prendra la FFRIM à son encontre ?

On le saura très certainement cette semaine, le président de l’institution se serait retiré, avec son staff, après la cérémonie ratée.

Affaire à suivre…



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 3
Lus : 987

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (3)

  • yakharre (H) 20/06/2017 00:32 X

    toujours lefootballeur qui a lamentablement echoue qui veut regler ses comptes le bilan du president parle et la meilleur reponse c est cette victoire contre le Botswana a l extérieurcontinuer a aboyer et la caravane va toujours passer

  • donogaladiegui (H) 19/06/2017 15:00 X

    Depuis notre indépendante notre foot-ball était nul pour ne pas dire inexistant. Mr ahmed YAHYA et la fédération qu'il dirige ont fait du bon travail avec le soutien personnel du président de la république. La fifa a reconnu les résultats obtenus avec lui , de grâce laissez le travailler .

  • lefootballeur_rim (H) 19/06/2017 13:58 X

    Le ministre de la Jeunesse et des sports a commis une faute qui sera lourde de conséquence car il ne devait en aucun cas remettre cette coupe dite du président de la république sachant qu’il est parfaitement au courant AHMED YAHYA bafoue les textes qui régissent le football national. Le Fc Tevragh Zeina (CLUB PHARE EN MAURITANIE) avait de très bonnes dispositions de remporter cette coupe mais le président MOUSSA KHAIRY ne veut pas cautionner le non respect des textes qui régissent notre football. La, il donne un exemple et démontre qu’il est temps pour que tous les acteurs du football national se lèvent d’une seule voix pour mettre fin au règne sans partage d’AHMED YAHYA.