17-07-2017 21:00 - Un enfant sur dix toujours pas vacciné dans le monde

Un enfant sur dix toujours pas vacciné dans le monde

Romandie News - Un enfant sur dix dans le monde n'a reçu aucun vaccin en 2016 et risque d'attraper la diphtérie, le tétanos ou la coqueluche, a averti lundi l'Organisation mondiale de la Santé (OMS).

L'étude, menée conjointement avec l'Unicef (Fonds des Nations unies pour l'enfance), révèle que 12,9 millions d'enfants sur un total de 116,5 millions ne sont pas vaccinés et qu'en outre, environ 6,6 millions d'enfants n'ont reçu qu'une seule dose de vaccins sur les trois nécessaires pour être protégés.

Depuis 2010, le taux de vaccination chez les enfants stagne à 86%, encore loin de l'objectif de 90% fixé par l'ONU.

"La plupart des enfants qui ne sont pas immunisés sont les mêmes qui échappent aux systèmes de santé", a relevé le Dr. Jean-Marie Okwo-Bele, directeur de l'immunisation et des vaccins à l'OMS. "Ces enfants n'ont très probablement reçu aucun des services sanitaires de base. Si nous voulons augmenter le taux de couverture globale d'immunisation, les services de santé doivent atteindre ceux qui ne le sont pas", a-t-il ajouté.

La vaccination permet aujourd'hui d'éviter entre 2 et 3 millions de morts chaque année, de diphtérie, tétanos, coqueluche et rougeole, rappellent l'OMS et l'Unicef.

Selon les dernières statistiques, 130 des 194 Etats membres de l'OMS ont atteint l'an dernier le taux de couverture d'au moins 90% pour la diphtérie, le tétanos et la coqueluche. Mais huit pays ont encore un taux de vaccination inférieur à 50%: République centrafricaine, Tchad, Guinée équatoriale, Nigeria, Somalie, Soudan du Sud, Syrie et Ukraine.

Rappelant que plus de la moitié de la population mondiale vit dans des zones urbaines, notamment dans les bidonvilles d'Afrique et d'Asie, le rapport souligne que les "pauvres urbains" représentent le groupe le plus exposé à la sous-immunisation ou à la non-immunisation.

(©AFP / 17 juillet 2017 17h42)



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 429

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)