29-07-2017 09:12 - Le maire qui a refusé d’acceuillir le Président de la République

Le maire qui a refusé d’acceuillir le Président de la République

Adrar-Info - Pour la première fois dans l’histoire des accueils du président de la république, lors de ses visites dans les Wilayas, le maire de la commune de Nema Monsieur Brahim Ould Mohamed, a refusé d’assister au meeting et de prononcer le discours traditionnel de bienvenue au président de la république, lors de son passage jeudi, dans la Wilaya du Hodh Echarghi.

La position du maire exprime sa solidarité avec les quatre députés de sa ville et son rejet des amendements constitutionnels que vante actuellement le président Mohamed Ould Abdel Aziz à travers une campagne de sensibilisation dans toutes les Wilayas du pays.

Cette attitude du maire a été largement relayée et commentée par le grand public. Certains la trouvent un acte de rare courage pour signifier le mécontentement du peuple quant à la politique suivie par les dirigeants du pays , au moment où la plupart des responsables de la région se bousculent pour « saluer » devant les cameras, le président de la république.

D’autres estiment que le comportement du maire, en tant que représentant des populations, a été peu responsable du fait qu’il n’a pas évoqué devant l’autorité suprême de l’état les doléances de ses populations.

Source : http://www.taqadoumi.net/index.php/2013-12-24-18-35-02/4203–qq.html

Traduit par Adrar.Info



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 5
Lus : 8285

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (5)

  • lass77 (H) 31/07/2017 12:55 X

    Ainsi on apprend que seule la ville de Néma moins de 30000 hab a quatre députés alors qu'un simple village du Guidimakha nommé Diaguily peuplé de plus 25000 Hab n'a pas de Maire . C'est quel pays ??????????????????????

  • Cheikh Aly 2007 (H) 31/07/2017 11:33 X

    IL a fait son choix d'homme libre. Il ne croit pas à cette chose. Cette chose que d'autres idolatre. A vous de comprendre qu'il ne partage pas vos points de vue.

  • abouth (H) 29/07/2017 12:58 X

    C'est indigne d'un maire, quel qu'il soit; premier magistrat de la ville, il a le devoir administratif, moral et social de recevoir dignement les hôtes de la ville, surtout lorsqu'il s'agit du président de la république. Il aurait dû avoir le courage de lui exprimer publiquement ses reproches aux amendements constitutionnels, pour enrichir le débat démocratique... Mais les Islamistes (il en est un) n'ont ni savoir-vivre, ni tact, ni respect des règles sociales; ce sont des sectaires, primaires et irrationnels. Ils ont déjà détruit plusieurs pays arabes, que Dieu préserve la Mauritanie de leur agissements...

  • abraham (H) 29/07/2017 12:12 X

    C'est une faute grave:le maire est le représentant de toute la population. Il représente ceux qui sont contre le référendum mais aussi ceux qui sont pour. Le vrai courage aurait été de se présenter devant le Président et de lui dire en face et devant témoins son refus du changement constitutionnel. Même si on est contre lui,son mandat n'est pas terminé et il est toujours le Président de tous les Mauritaniens.

  • jakuza (H) 29/07/2017 11:09 X

    Ce maire ne sait probablement rien des attributions de sa fonction! Ce qu'il faut c'est mettre en place des conditionnalités à l'attention de ceux qui veulent briguer des mandats électifs en vue d'éviter que des vrais incultes soient au commandes ...