20-08-2017 00:15 - Les hémodialysés se plaignent du ministère de la santé

Les hémodialysés se plaignent du ministère de la santé

Le Calame - Un groupe des malades du rein ont adressé une plainte contre le ministère de la santé à la suite du retard des séances d’hémodialyse dont ils bénéficient gratuitement depuis plus d’un an.

Selon le porte parole des plaignants, cité par l’Agence Tawary, le ministère aurait procédé à l’octroi des injections à un privé au lieu du centre d’hémodialyse qui s’en chargeait.

Ce qui a entrainé le retard des transfusions à cause de la rareté des injections. L’opération de distribution des injections aux malades tarde souvent entrainant des crises chez beaucoup d’entre eux.

Les malades de l’insuffisance rénale souffrent de la cherté des médicaments dont ils ont besoin continuellement (contre l'hypertension, sang, fer et calcium) et qui ne sont pas pris en charge par l’Etat et les analyses cycliques qu’ils doivent faire régulièrement.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1650

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)