21-08-2017 08:45 - Le gouvernement mauritanien annule l’opération de nettoyage de Nouakchott avec des entreprises privées

Le gouvernement mauritanien annule l’opération de nettoyage de Nouakchott avec des entreprises privées

Adrar Info - Certaines sources ont déclaré que le gouvernement mauritanien a mis fin au contrat qui le liait avec des entreprises privées, chargées de l’opération de nettoyage de la capitale Nouakchott, moyennant des sommes considérables.

Le gouvernement, par le biais de la communauté urbaine de Nouakchott, a annulé l’accord avec les entreprises privées pour n’avoir pas pu améliorer leurs prestations malgré l’engagement pris à la suite de l’avertissement qu’a donné, le premier ministre Yahya Ould Hademine aux directeurs de ces entreprises privées, lors d’une réunion passée.

La mise à terme de ce contrat fut un coup dur pour ces entreprises privées en ce qu’elles doivent rembourser les montants qu’elles ont perçus sous forme d’avance pour l’exécution du marché.

La communauté urbaine de Nouakchott leur propose à l’avenir un contrat pour chaque Moughataa au lieu d’un contrat pour tout Nouakchott.

Source : http://www.akhbarw.net/الحكومة-الموريتانية-تلغي-صفقة-تنظيف-ن

Traduit par Adrar.info



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 6
Lus : 3083

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (6)

  • donogaladiegui (H) 21/08/2017 16:06 X

    Échec total , je l'avais prévu , maintenant il faut trouver une solution définitive à ce douloureux problème de gestion de voirie urbaine. Je pense que pour régler ce problème il faudra oublier la famille, les parents et la tribu,faire appel à des Mauritaniens patriotes ,intégres et honnêtes,en association avec une multinationale spécialisée dans la gestion de la voirie, toute autre solution est vouée à l'échec.

  • jakuza (H) 21/08/2017 15:16 X

    Apparemment la présidente de la CUN a compris le message! Il faut savoir que la plupart de nos compatriotes se contentent de peu mais ne veulent pas "pourrir débout"!

  • foutatoro (H) 21/08/2017 13:19 X

    Bon Dieu, le ramassage d'ordures est une science. Comment voulez vous qu'un pays aussi désorganisé jusqu'à la moelle puisse se doter de sociétés compétentes dans ce domaine ? Chimère. Toute capitale qui se respecte à fait appel à des multinationales de la propreté pour le nettoyage. Mais le nationalisme bidon et borné de moyenâgeux d'ici a fait penser qu'il fallait prendre des locaux pour un "un simple ramassage de mbaliit". Mal leur en a pris. Nouakchott est devenue une honte africaine. Je ne pense pas qu'il y ait sur terre, dans la mer et dans le ciel une ville aussi crasseuse. On dirait qu'elle s'est vidée des humains qui l'habitaient. Que nous sommes malheureux d'appartenir à cette erreur coloniale !

  • kadimapur (H) 21/08/2017 10:20 X

    Excellente décision. En attendant de faire un appel d'offres transparent (different de celui du choix de pizzorno) pour choisir une société spécialisée, il convient provisoirement confier cette mission à la communauté urbaine mais en cogestion avec les mairies pour esssayer d'eviter les abus que l'on connaît..Il faut plus d'organisation dans la collecte et dans le transport des ordures pour qu'ils soient permanents et un contrôle quotidien des différentes taches par une commission administrative autonome.Et il faut y mettre les moyens humains et matériels nécessaires (recrutement des femmes et hommes pour le balayage des rues, location des trois roues et des charrettes pour la collecte vers les dépôts provisoires, location des engins pour le transport vers les décharges, gestion au normes des décharges et contrôle à posteriori de toutes les taches precitées)

  • brabak (H) 21/08/2017 09:49 X

    Bandes d’ignares, vous commencez à regretter le départ de PIZZORNO.

  • colombus (H) 21/08/2017 09:47 X

    Du nùimporte quoi! Quelques formules que vous imposeriez aux societes privees nationales, internationales, interplanetaires ou intergalaxiques, elles ne sauront assainir Nouakchott. Vous pensez reduire la gestion des dechets à une simple operation de ramassage. Des solutions existent mais il faut une veritable volonte de les trouver et les appliquer.