25-08-2017 10:54 - VIDEO. Diamniadio, la ville de la démesure ?

VIDEO. Diamniadio, la ville de la démesure ?

Francetvinfo - Selon un rapport, en 2050, la Terre comptera 10 milliards d'habitants et un jeune sur trois vivra en Afrique. Le Sénégal est en train d'imaginer la ville de demain.

Une enfilade d'immeubles en construction et des immeubles en pagaille à Diamniadio. Le Sénégal, un des 25 pays les plus pauvres du monde, se paye un des projets les plus ambitieux d'Afrique : soulager Dakar et ses plus de trois millions d'habitants en créant une ville nouvelle.

L'état sénégalais met le paquet : un train électrique pour relier la ville à Dakar, l'autoroute, sans compter une zone industrielle, un quartier d'affaires et d'habitations pour héberger notamment les fonctionnaires.

Une ville à deux milliards d'euros

L'état sénégalais compte sur le privé pour s'impliquer comme ce groupe d'investisseurs avec les rêves les plus fous. Ils ont reçu quasi gratuitement ces 64 hectares. L'entreprise est basée à Dubaï et ça se ressent. Le projet est absolument pharaonique.

Une ville à deux milliards d'euros. Les investisseurs se montrent confiants, ils n'ont aucun mal disent-ils à trouver les fonds nécessaires. Dans ce quartier à Bargny, collé à Diamniadio, pas d'eau courante ni d'électricité, les gens ont du mal à se sentir concernés par cette ville nouvelle. Nombreux sont ceux au Sénégal qui n'ont pas les moyens de rêver, près de la moitié de la population vit sous le seuil de la pauvreté.






Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : Francetvinfo
Commentaires : 2
Lus : 2780

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • lass77 (H) 25/08/2017 18:37 X

    Certes il faut désengorger Dakar mais pas à la création d'une ville inégalitaire et d'exclusion. Nos villes doivent répondre aux exigences de nos modes de vie et de nos moyens donc il ne s'agit d'imiter Singapour , Dubai ou Doha

  • foutatoro (H) 25/08/2017 16:36 X

    un pays résolument lancé dans un vrai développement. Des ambitions pharaoniques. Pendant ce temps, quelque part sur terre, un autre pays a comme priorité ABSOLUE... deux bandes rouges sur un drapeau et un changement d'hymne national. Et pourtant nous sommes en 2017. Facebook, WhatsApp twitter, Google, Yahoo. Les autoroutes de l'information. Mon vieux !