09-09-2017 18:00 - Expulsion des 12 américains : "Cette attitude des autorités n’honore pas notre beau pays" (SOS Esclaves)

Expulsion des 12 américains :

SOS Esclaves - Une délégation de SOS Esclaves qui se rendait vendredi 8 septembre 2017 à l’aéroport international d’Oum Tounsi (Nouakchott) pour accueillir des militants des droits civiques américains (l’Institut Abolitionniste SEAN Tenner, Pr Jonhatan Jacson) a été empêchée de s’y rendre par une brigade de police, qui aurait reçu des instructions à ce sujet.

Après avoir passé quelques moments sur place, le président de SOS Esclaves a été contacté au téléphone par le directeur régional de la sûreté qui lui a déclaré que de toutes les façons, les militants américains ne descendront pas de l’avion.

Ces militants sont les hôtes de SOS Esclaves. Ils avaient invité notre organisation en 2015 et avaient souhaité se rendre en Mauritanie. La visite de 2015 a permis à notre organisation de connaître leur institut.

Cette rencontre rentre justement dans le cadre de la démarche pacifique de SOS Esclaves de capitaliser toutes les expériences et approches positives afin d’apporter une contribution à la promotion de la justice sociale, des vertus de conciliation et de la garantie de la paix sociale.

L’expérience américaine dans ce domaine est incontestablement très riche et peut profiter à toute organisation à travers le monde. Il faut préciser cependant que SOS est une organisation patriotique qui ne s’appuie que sur des principes de justice et de démocratie.

Cette attitude des autorités n’honore pas notre beau pays ; pays qui doit renouer avec les valeurs cardinales de paix et d’accueil. Ce genre de pratiques ne sert même pas les objectifs déclarés de nos dirigeants.

SOS Esclaves profite de cette occasion pour réclamer la mise en œuvre des mesures progressistes qui ne doivent pas servir seulement à la consommation internationale. Trois tribunaux d’exception dédiés à l’esclavage ont été crées alors que des dossiers restent pendants. Les tribunaux ordinaires ne se sont pas encore dessaisis des dossiers d’esclavage au profit de ces juridictions exceptionnelles.

Cette déconvenue renforce la conviction de SOS Esclaves quant à la nécessité de reconnaître que la Mauritanie est riche de sa diversité ; les différentes communautés sont appelées à vivre harmonieusement au sein d’une Mauritanie égalitaire, citoyenne et juste.

Boubacar Messaoud

Président de SOS Esclaves



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : SOS Esclaves
Commentaires : 6
Lus : 1688

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (6)

  • Sidikader200 (H) 10/09/2017 06:08 X

    Gare aux petits dictateurs et autres narcotraficants qui jouent à provoquer les Usa. Demandez à Antonio Noriega , l'ancien dictateur narcotraficant du Panama.

  • jakuza (H) 10/09/2017 01:00 X

    SOS esclaves peut-elle obtenir autorisation d'aller fouiner aux USA sur le respect des fameux droits civiques dont on nous rabat les oreilles? Boubacar Messaoud un peu de tenue et de retenue!

  • Kouleyb (H) 09/09/2017 22:02 X

    Le discours de Boubacar Ould Messoud est celui d'un homme d'expérience qui a donné une grande partie de sa vie pour la lutte contre l'esclavage et la promotion des droits de l'homme. C'est aussi le discours d'un "grand-père" politique, dont les petits-enfants ont pour noms Biram, qui symbolise l'extrémisme, Brahim, la sagesse et la responsabilité, Saad, l'ambition et l'arabité. Il est donc tout à fait normal que Boubacar "cède" une partie de sa verve et des discours "juvéniles" aux jeunes, qui prennent, petit à petit, le relai. Ceci étant, les autorités du pays auraient pu trouver une solution plus diplomatique pour permettre aux invités de Boubacar d'évaluer le niveau de la lutte antiesclavagiste en Mauritanie

  • abouth (H) 09/09/2017 19:18 X

    La Mauritanie n'est pas le Club Med des commerçants des causes fantaisistes et des anarchistes invétérés. Que chacun balaie devant sa porte... Ceux qui fantasment sur l'esclavage enMauritanie, sur la base de témoignages erronés par des activistes pécuniairement intéressés, auraient pu venir pour savoir par eux-mêmes les réalités sur le terrain, qui n'ont rien de différent par rapport aux pays de la sous-région, à condition d'être de bonne foi et de respecter la souveraineté et la dignité du pays; dans le cas contraire, ils n'ont rien à faire dans notre pays, car ce sont des militants politiques embrigadés et venus pour semer le désordre. De toutes les façons, ils ont fort à faire chez eux, pourquoi tout ce boucan médiatique hostile à la Mauritanie, avant même d'avoir foulé son sol? N'est-ce pas la preuve d'attitudes hostiles et stéréotypées, de la part de cette horde naïve et visiblement embrigadée? Charité bien ordonnée...

  • mdmdlemine (H) 09/09/2017 18:34 X

    un communiqué trés responsable et digne d'un leader attachée à une Mauritanie égalitaire, une et indivisible. C'est rare ce genre de militant qui prone l'apaisement, la bonne voie et appelle le pouvoir à la prise de conscience d'un mal qui mérite d'être traité avec courage, volonté et franchise Bravo Boubacar

  • mohamed w.l (H) 09/09/2017 18:33 X

    L’expérience américaine dans ce domaine est incontestablement très riche et peut profiter à toute organisation à travers le monde. Une vérité absolue leur expérience et leur choix de Trump et le massacre des noirs par la police démontre qu'il son un exemple à suivre