13-09-2017 18:00 - Refoulés de la Mauritanie : Des américains atterrissent à Dakar..les raisons.

Refoulés de la Mauritanie : Des américains atterrissent à Dakar..les raisons.

Galsen221 - La Mauritanie a expulsé de son territoire des responsables d’organismes de défense des droits de l’homme américains présents dans ce pays pour enquêter sur l’esclavage.

Les autorités qui les ont déclarés indésirables les ont simplement refoulés de ce pays qu’ils ont quitté pour Dakar. ¨Parmi les Américains refoulés de Mauritanie, figure le Pr.Jonathan Jackson, fils de Jessie Jackson.

C’est d’ailleurs lui qui conduit la délégation qui a débarqué à Nouakchott le 9 septembre dernier pou r évaluer les efforts faits par ce pays dans la lutte contre l’esclave.

La délégation composée de 12 personnes devait avoir une audience avec le président mauritanien qui a décliné avant de se prononcer en faveur de leur expulsion vers Paris.

Mais puisque Dakar est plus proche, des négociations ont permis à leur avion d’atterrir à Dakar.

Dakarposte



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 5
Lus : 1662

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (5)

  • abouth (H) 14/09/2017 05:30 X

    Ces braves Américains peuvent s'occuper utilement au Sénégal, en s'intéressant de près aux conditions de vie insoutenables des enfants de la rue de Dakar, une forme d'esclavage, à laquelle sont aveugles les ...vaillants défenseurs des "droits humains" locaux, car sans connotation raciale ou politique, susceptible d'être "commercialisée" auprès des âmes sensibles en Occident...

  • jakuza (H) 14/09/2017 00:20 X

    ".anticléricale.." Dérapage? Il n'y a pas de clergé en islam sunnite ...

  • abouth (H) 13/09/2017 20:38 X

    Qui doit porter le sobriquet de "guignol", dites-moi?... Ce militant du PRDS, déçu pour ne pas avoir été promu par son allié d'une campagne électorale, Monsieur Zeine Ould Zeidane, s'est découvert vocation d'anti-esclavagiste, sur le tard; ce fut la dérive verbale, raciste, anticléricale et mercantile. Un autodafé, le premier de l'histoire du pays, des discours haineux et sectaires, une boulimie pour les subventions en Occident, une mégalomanie sans limite et une volonté irrépressible de ternir l'image de son pays à l'extérieur, par le mensonge éhonté. Un amalgame sordide entre la politique et les droits de l'homme au sens alimentaire, de quoi vous dégoûter des valeurs des siècles des lumières! Honnêtement, pensez-vous qu'un tel profil peut incarner un quelconque projet politique quelconque, autre que celui du chaos et la discorde nationale? La politique n'est pas un jeu anodin, c'est l'avenir d'hommes et de femmes, et leurs droits, dans un environnement particulièrement contraignant, celui de la Mauritanie. Alors, Birame, merci...

  • medabdul (H) 13/09/2017 20:15 X

    Birame dah ould Abed,il aurait plus judicieux de donner l'accolade a un vieux harratin édenté dans une adwaba de jdrel mohgen que de s'afficher avec type.

  • BUZZRIM1 (H) 13/09/2017 19:38 X

    Il faut arrêter de polémiquer... ces personnes sont venus sur le territoire SANS VISAS...aucun mauritanien ne peut rêver d'aller aux États Unis sans visa... et encore moins les sénégalais...