13-09-2017 22:00 - Le CDH à Genève pour « dénoncer les tentatives destinées à saper l’unité du peuple mauritanien »

Le CDH à Genève pour « dénoncer les tentatives destinées à saper l’unité du peuple mauritanien »

Sahara Medias - Dans une déclaration faite mercredi à Genève, le commissaire aux droits de l’homme et à l’action humanitaire Cheikh Tourad O. Abdel Malek a dit que le gouvernement mauritanien « s’emploie à coopérer avec toutes les institutions et mécanismes des droits de l’homme dans un cadre régi par la responsabilité à l’endroit des allégations fallacieuses véhiculées par ceux qui veulent saper l’unité du peuple mauritanien ».

En s’exprimant devant la 36ème session du conseil des droits de l’homme, le commissaire a exposé « les réalisations faites par la Mauritanie sur la voie de la construction d’un état de droit, la promotion et la protection des droits de l’homme, la consécration de la justice et de l’équité et la suppression des différentes formes de la discrimination et de différentiation entre les citoyens. »

O .Abdel Malek a réaffirmé la ferme volonté du gouvernement par le passé de coopérer avec les organisations des droits de l’homme pour lutter contre la discrimination en Mauritanie.

La Mauritanie est représentée à cette réunion de Genève par une délégation présidée par le commissaire aux droits de l’homme et à l’action humanitaire, entouré de l’ambassadrice à Genève, les conseillers du premier ministre chargés des droits de l’homme et de la communication.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 3
Lus : 1093

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (3)

  • boubou_kibili (H) 14/09/2017 09:09 X

    Quelle imposture cher Commissaire. Décidement le ridicule ne tue pas dans cette administration dite nouvelle qui a dejà ruiné ce pays non seulement sur le plan econommique mais plus encore au niveau des valeur. Sachez que vos propos faits et gestes sont enregistrés par des anges qui ne se tropment pas et ce jour ni votre parrain ni votre Union Pour Rien (UPR) ne vous seront d'aucuns recours auprés du Seigneur du Monde et du temps. Bon entendeur salut!!!!!

  • sammbasy (H) 13/09/2017 22:53 X

    Ah bon, vous n'avez pas honte de parler du respect des droits de l'homme alors que nous sommes entrain de vivre en direct l'arbitraire le plus absurde ... Je crois que la panique s'est installée au sommet... la fin est proche.

  • Le léopard (H) 13/09/2017 22:24 X

    Monsieur nous avons toujours entendu la même chose, depuis très longtemps et depuis que l’esclavage est devenu un crime contre l’humanité, mais pratiqué encore en Mauritanie comme arme de répression contre des être humains, ceux qui veulent sapés l’unité Nationale, sont ceux cela même qui la défende, comment vouloir lutter contre l’esclavage et refouler les anti-esclavagistes américains, c’est la question que l’on se pose, les dirigeant de cette institution CDH ne sont autres que ceux qui mènent le pays vers l’abime. Vous êtes plus rapide que le léopard en matière de mensonge et de fuite en avant, seul Aziz et son système croient en vos discours décousus.