17-09-2017 00:00 - Mauritanie : l’emploi des jeunes au cœur des débats

Mauritanie : l’emploi des jeunes au cœur des débats

Les Mauritanies - Les acteurs de l’emploi, les investisseurs ainsi que les partenaires au développement se sont penchés sur la problématique de l’emploi des jeunes mauritaniens notamment en milieu rural.

En marge d’un atelier, organisé mercredi 13 septembre à Rosso , par le ministère de l’Economie et des Finances de concert avec la FAO, les protagonistes ont eu à débattre sur les véritables maux qui gangrènent l’emploi dans les zones reculées du pays.

Cette rencontre avait pour objectif principal d’impliquer davantage les jeunes issues des milieux défavorisés au processus de création de valeur ajoutée dans le pays.

A cette occasion, M. Salikou Ould El Agheb, intervenant au nom du Représentant de la FAO en Mauritanie a souligné, « l’investissement dans les jeunes producteurs agricoles devient un impératif incontournable car les jeunes ruraux seront les acteurs clés du développement en milieu rural et les moteurs de la transformation du monde rural et de la lutte contre la pauvreté et l’insécurité alimentaire ».

Et d’ajouter, « les communautés rurales ne tirent pas encore pleinement les avantages de ces importantes ressources naturelles dont disposent les zones agro pastorales ce qui nous interpelle à créer des conditions favorables à l’émergence de manière durable et pérenne d’emplois décents des jeunes ruraux ».

Diary N’diaye



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 3
Lus : 1437

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (3)

  • mystere1 (F) 18/09/2017 10:00 X

    Le prési devrait y réfléchir au lieu de devancer d'autres priorités qui sont de son propre intéret, mais donner la priorité à la jeunesse d'une nation d'abord, qui sera l'avenir de tomorow !le chomâge persiste pour ceux qui sont diplomés et qui ne le sont pas ! au lieu de gacher du fric à cause des mauvais travaux d'infrastructures, d assainissement et autres, ou bien pire lors de cet insensé referendum dont 6 milliards en l'air investi inutilement, mais ces six milliards pouvaient servir l'utilité de la jeunesse ! quelle mauvaise gestion de ce pays.

  • cccom (H) 17/09/2017 08:22 X

    La 2éme solution dans les Wilayas du Nord en palmeraies modernes, le compte d’exploitation peut être positif avec ¼ d’ha i(au lieu de 10 ha en riziculture) irrigable à distance par l’énergie renouvelable et par téléphones portables. Mon Bureau d’Etudes d’Equipement et Réalisation Agricole de Mauritanie ( BEERAM)créé en activité depuis 1985 offre sa consultation gratuite à la demande de l’Etat ou à la FAO pour les 3 solutions. cheikhany_ouldsidina@yahoo.fr

  • cccom (H) 17/09/2017 07:47 X

    Les discours ne créent pas l’emploi. Il faut passer à l’action créatrice de dizaines voire de centaine de milliers d’emplois : La stratégie actuelle du secteur agricole incite les populations rurales à la ruine et surendettement en cas d’offre de celui-ci par la Caisse du fait compte d’exploitation négatif. Pour positiver le compte d’exploitation de l’agriculture, il existe 3 solutions dont je cite: La première, tout proche de Rosso, notre pays s’était endetté dans le cadre de l’OMVS pour construire 8 ouvrages vannés et une digue rive droite qui maîtrisent 6 milliards de m3/an qui peuvent irriguer 600.000 ha dans le Delta, des fonctionnaires corrompus avaient vendu ce Delta en 1990 en y créant le Parc de Diawling à des écologistes internationaux ( WWF, UICN) plus militants des oiseaux europ éens migrateurs vers l’Afrique du Sud qu’aux populations mauritaniennes démunies pour nous priver de 60.000 ha de riches terres agricoles La solution tabou créatrice de 6000 emplois nouveaux aux jeunes à haute rentabilité interne est : 1-De rendre le Parc de Diawling mixte par le prochain Conseil des Ministres pour y autoriser l’agriculture écologique riziculture (en irrigation par gravité) en limitant le site des oiseaux à 60 ha comme dans le Parc de la Camargue en France. puis fermer les 8 vannes débitant 200m3/s. 2- Dessécher le Delta en 3 mois par la fermeture des 8 ouvrages vannés ( de Gouére à Cheyal en passant par Goup , l’Aftout…) . 3- Aménager et équiper (par subvention ou crédit moyen terme de 5 ans) les 60.000 ha pour produire 600.000 tonnes de riz/an, soit 3 fois les besoins de consommation de la petite population de Mauritanie au coût de 50 UM/kg au lieu de 150 UM/kg commercialisé à 100 UM/kg. Deux autres solutions beaucoup plus porteuses existent. cheikhany_ouldsidina@yahoo.fr