21-09-2017 21:00 - Les maisons de Nouakchott, au prix fort

Les maisons de Nouakchott, au prix fort

L'Authentique - Depuis quelques mois, le mobilier dans la ville de Nouakchott connaît une situation pour le moins inhabituelle. En effet, les maisons sont vendues à la pelle à des prix défiant toute concurrence. L’acte est de l’érudit Cheikh Ali Ridaa qui s’est transformé en homme d’affaires.

Ayant ouvert une gigantesque agence immobilière qui comprend un notariat, il ciblerait les maisons dans toutes les Moughataas de Nouakchott. Avec démesure puisque les prix qu’ils proposent dépassent parfois l’entendement : de 10 à 100 millions pour des demeures dont le prix au marché ne seraient pas supérieurs à 5 millions d’ouguiyas !

Seulement, l’opération d’achat s’effectue sous forme de crédit notarié, payable après 5 ou 10 ans ! Mais le trouble n’est pas seulement à ce niveau. De sources informées, le nouvel acquéreur mettait immédiatement ses maisons, à des prix bas, en deçà de leur prix réel.

Si en amont, grâce à son statut d’érudit et des propositions alléchantes qu’il présente, il crée l’engouement autour de lui, en aval, la même situation se crée avec des acheteurs qui l’étouffent tant ils sont nombreux.

De sources informées, l’homme chercherait surtout du « cash ». Pour quoi ? Nul ne sait. Pour qui? De nombreux noms circulent dont certains se trouvent dans les hautes sphères de l’Etat.

Ayant conquis le marché de l’immobilier, le voilà depuis la semaine dernière, s’investir dans celui des voitures automobiles. Des voitures de tout genre sont ciblées qui sont achetées par lui à crédit, et vendues ensuite immédiatement, à de vils prix.

La question qui se pose est de savoir comment l’homme respectera ses très nombreux engagements à terme. Ce qui est sûr en tout cas, c’est que de nombreuses familles ont consenti à ses vœux, en quittant leurs maisons, certaines d’obtenir le pactole, dans quelques années.

Ce qui est aussi sûr, c’est que si l’homme ne respectai pas sa parole, ce sera le pire pour ces familles, mais aussi pour l’ensemble de l’économie nationale quand on sait que déjà, ses actes financiers s’élèveraient à plus d’une vingtaine de milliards d’ouguiyas !

En tout état de cause, les Autorités publiques sont bel et bien au fait de ce qui se passe actuellement autour de cet homme, mais ne bougent le moindre de leurs droits.

JOB



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 4
Lus : 3032

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (4)

  • KANTAKI (H) 22/09/2017 09:32 X

    Près de 12 Milliards UM d'endettement en cours, pas de garanties réelles, revente à 30% du prix d'achat des maisons et autres produits ( voitures, telé, etc...) mais au moins, il fait fonctionner l'économie des gens perdus par la crise et le manque de liquide. Certes, il y a des spéculateurs autour mais au moins ils sont connus de tous ! Merci Cheikh Rida pour votre action et pour votre engagement auprès des pauvres !

  • mohamed w.l (H) 22/09/2017 09:30 X

    Faite vos investigations avant d'écrire des mensonges se monsieur fait ses affaires depuis plus de 15 ans et a payé tout le monde des hommes se sont enrichis grâce à ses affaires ensuite les délais de paiement ne dépasse pas 15 mois .

  • lims2020 (H) 22/09/2017 05:57 X

    Ponzi ou Madoff c est inquiétant le silence des autorités à terme les conséquences seront très fâcheuses

  • abraham (H) 21/09/2017 22:36 X

    La pyramide de Panzi? Ça ne vous dit rien? On emprunte aux uns pour payer les autres . Les premiers arrivés seront servis et les derniers n'auront que leurs yeux pour pleurer. Si ce monsieur est un érudit,ce qu'il fait ne relève ni de la loi ni du bon sens.