23-09-2017 16:51 - Controverse autour du décès de 3 nouveaux nés à Nouakchott

Controverse autour du décès de 3 nouveaux nés à Nouakchott

Saharamédias - Certains réseaux sociaux ont largement repris depuis jeudi des informations selon lesquelles des nouveaux nés sont décédés accidentellement des suites d’un court circuit au centre mères et enfants à Nouakchott, une information démentie par le ministère de la santé.

Les informations largement publiées sur facebook parlent de 3 à 6 décès.

Selon les réseaux sociaux le court circuit aurait été à l’origine de la propagation de la fumée dans le pavillon des prématurés entraînant du coup la détérioration de la santé de certains d’entre eux.

Démenti du ministère

Réagissant pour la première fois vendredi à ces informations, le ministère de la santé a reconnu l’existence d’un court circuit léger dans un pavillon de l’hôpital mères et enfants qui n’a entraîné ni incendie ni décès d’enfant hospitalisé.

Dans une déclaration à l’AMI, le Dr Yacoub O. Mohamed Saghir, chirurgien pédiatrique, a dit que les responsables du centre, par mesure de précautions avait transféré des prématurés du pavillon des nouveaux nés vers le service de réanimation et des soins intensifs.

Selon le médecin l’un de ces prématurés avait décédé, non pas à cause de phénomène externe, mais des suites de son état critique à sa naissance.

Informations contradictoires

Un reporter de Sahara Media s’était rendu jeudi soir à l’hôpital mères et enfants où il a rencontré des membres du corps médical et des usagers du centre qui ont démenti l’information relayée par les réseaux sociaux.

La direction du centre a également démenti l’existence d’un court circuit et d’un quelconque incendie de même que le décès d’enfants.

Certaines personnes continuent, sur les réseaux sociaux, à affirmer l’information prétendant les détenir de sources familiales, qui refusent cependant de s’adresser aux médias en ce sens.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 3
Lus : 2269

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (3)

  • Socrateplaton (H) 23/09/2017 18:21 X

    Les démentis du ministère n'y feront rien. Les hôpitaux en mauritanie sont devenus des mouroirs. N'y sont condamnés que les pauvres citoyens qui n'ont pas d'autre choix . Les ministres eux se soignent à l'étranger a l'image du president dont la famille se soigne à Paris et les filles accouchent à Washington. Les laudateurs zélés viendront vous vanter les réalisations de Aziz sans aucune pudeur!

  • medabdul (H) 23/09/2017 18:04 X

    Apparemment on cherche a dégommer la koyriya qui gère cet hôpital.

  • jakuza (H) 23/09/2017 17:26 X

    Maintenant que ces infos se sont avérées inexactes vous devez arrêter de "surfer" sur ce sujet!