29-09-2017 07:00 - Mauritanie : le gouvernement renonce à une réforme du système éducatif

Mauritanie : le gouvernement renonce à une réforme du système éducatif

Alakhbar - Le gouvernement mauritanien a renoncé à l’application d’une réforme du système éducatif selon laquelle les trois premières années de l’Enseignement fondamental devraient être réservées exclusivement à l’Ecole publique, a appris une source d’Alakhbar.

Selon la même source, le gouvernement a décidé de suspendre l’application de cette réforme faute de salles de classe et d’enseignants suffisants surtout à Nouakchott, la capitale et à Nouadhibou où prospère l’enseignement privé.

Une étude réalisée par le département de l’Education nationale a démontré que l’application de la nouvelle réforme nécessitera la construction de 5.000 nouvelles salles de classe et le recrutement de 5.000 instituteurs.

Le Ministère mauritanien de l’Education nationale travaillait depuis plusieurs mois sur l’élaboration de cette réforme du système éducatif.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 2702

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • cccom (H) 29/09/2017 10:29 X

    Il me semble que la technocratie du Ministère de l’Education fléchit quand elle essaie de réfléchir. Il revient donc à l’Etat d'encourager le systéme éducatif Cerveaux des Oasis de Maaden El Ervane privé intensif et gratuit qui a prouvé de 1998 à 2008 et reprouve ces jours ci son pouvoir ( par le collége que je viens de rouvrir à Maaden depuis le 15 juillet 2017) d’économiser à l’Etat et parents d’éléves des dépenses allant de 70 à 90% par an et un taux d’admission au Bac scientifique de 70% en 3 ans au lieu 5 à 10% en 7 ans. cheikhany_ouldsidina@yahoo.fr