02-10-2017 12:33 - Indicateur mondial de la qualité de l’enseignement supérieur : la Mauritanie à la dernière place

Indicateur mondial de la qualité de l’enseignement supérieur : la Mauritanie à la dernière place

Sahara Medias - Le rapport établi par le forum économique mondial pour 2017-2018 relatif à l’indicateur de l’enseignement supérieur et les stages classe la Mauritanie à la dernière place avec une moyenne de 1,9.

Ce rapport qui compte 137 pays prend en compte un certain nombre de critères dont la qualité du système de l’enseignement. La première place de ce classement est allée à Singapour et la dernière à la Mauritanie, tandis que les Emirats arabes Unis occupent la première place parmi les pays arabes.

Le Yémen devance la Mauritanie avec 2,2 derrière le Mozambique et le Tchad avec 2,3. La Sierra Léone et le Libéria totalisent 2,5, le Burundi et la Tanzanie 2,6, Haïti, le Malawi et le Congo démocratique obtiennent une moyenne de 2,6.

L’indicateur en question prend en compte un certain nombre de critères comme par exemple la quantité mesurée avec le taux d’accès à l’enseignement supérieur et secondaire, la qualité de l’enseignement mesuré lui à travers la qualité du système éducatif, la qualité de l’enseignement des mathématiques et des sciences, la qualité de l’administration des écoles et des établissements d’enseignement, la disponibilité de l’internet, en plus de l’organisation de stages pour la formation des compétences, mesurée elle par l’organisation localement de stages spécialisés et le volume des stages des fonctionnaires.

Chaque critère est noté de 1 à 7 points puis une moyenne est faite pour l’obtention de la note définitive qui détermine le rang du pays en question.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 9
Lus : 2030

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (9)

  • Pularhartani (H) 02/10/2017 18:25 X

    Quelle surprise!! Tout ceci est fait expres bien sur! Les enfants du systeme vont dans dans de tres bonnes écoles qui si considérées a part donneraient un bien meilleur rang à la Mauritanie. Ces enfants sont de tres bon niveau et c'est fait expres que tous les autres enfants du pays soient obligés de fréquenter des écoles (meme privées) médiocres avec zero possibilités de faire des études superieures sérieuses apres le bac. Ceci les met évidemment au devant et toujours prets à assurer la continuité de ce systeme pourri, comme l'ont fait leurs grands peres, leurs peres et feront leurs enfants à leur tour.

  • leguignolm (H) 02/10/2017 18:03 X

    Je dis l'heure est la caillette. Jean me disait :"Que même qu'il faut toujours chercher d'être meilleur même dans la médiocrité"

  • Sidikader200 (H) 02/10/2017 17:28 X

    C'est le résultat logique de la politique d'un president qui méprise la culture et qui vend les écoles publiques à ses copains pour en faire des boutiques. C'est un régime caractérisé par l'avidité et la cupidité .

  • med3724 (H) 02/10/2017 16:52 X

    La Mauritanie mérite mieux...

  • cccom (H) 02/10/2017 16:09 X

    L’enseignement en Mauritanie est depuis un temps classé dernier du monde malgré les moyens financiers, humains, et logistiques fant&astiques déployés par le Président Ould Abdel Aziz ces derniers temps. Je gage que si nos Ministres acceptent de me donner un moment serein d’écoute, notre pays pourra ravir la première place dans le classement mondial par application du systéme éducatif novateur Cerveaux des Oasis, intensif et gratuit. cheikhany_ouldsidina@yahoo.FR

  • Y en a Pire (H) 02/10/2017 15:40 X

    La Mauritanie est dernière tout, sauf dernière rien qui est le vide, dans un pays ou une seule personne décide de tout, la nourriture, les dépenses, les chantiers, le droit de liberté et de contrainte, le droit de vie et de mort, un Erdogan sans précédant. En ce qui concerne l’enseignement, il est à l’image du pays et de ceux qui enseignent, faites un tour dans les écoles, aucun professeur noir, aucune institutrice noire, (Ksar et Teyarret) et ceux et celles qui sont là n’ont aucune formation pédagogique, chaque directeur amène sa femme et ses sœurs comme institutrices sans formation. Pour le classement, comment le Yémen en guerre, le Haïti dévasté par une tempête et qui vit sous l’œil du cyclone, la Sierra Léone et le Liberia nous dépasse, la médiocricité ne peut être au plus bas de sa victoire, mais heureusement cette fois que nous sommes classés, la prochaine fois nous ne serons même pas classé derrière rien et le vide ne nous arrêtera pas.

  • SMAMHA (H) 02/10/2017 15:26 X

    Et si on sous traite l'enseignement !!!!! Va t il décoller ??

  • jakuza (H) 02/10/2017 14:07 X

    Malgré le caractère discutable de ce type d'enquête, la place qui nous est concédée est assez proche de celle que nous méritons! Cela, au vu ne serait-ce que du taux incroyable d'échec au Bac ou de l'absence de tradition de formation continue, de stages, des agents de la fonction publique. Concernant l'Enseignement Supérieur, il est tout récent et nous devons nous donner le temps et les moyens de le renforcer...

  • bebeto (H) 02/10/2017 13:00 X

    La Mauritanie n'est devant rien ,sauf dans la médiocrité .