05-10-2017 07:00 - Les voitures importées Toutes sont désormais les bienvenues en Mauritanie

Les voitures importées Toutes sont désormais les bienvenues en Mauritanie

L'Authentique - Les voitures « Venant d’Europe » sont désormais autorisées en Mauritanie, et cela peu importe leur âge ! La décision déjà appliquée par les services des Douanes depuis quelques mois, sera bientôt officialisée, avec des tarifs réduits à la baisse.

PDe sources dignes de foi, le ministère des Finances va publier dans le courant de la présente semaine, un nouvel arrêté portant Importation des voitures d’occasion en Mauritanie.

Le texte qui autoriserait l’importation de toutes les voitures -sans tenir compte de leur âge, serait surtout consacré par des nouvelles tarifications : la taxe douanière des véhicules âgés de plus de 8 ans, dont la puissance varie entre 2 et 6 chevaux, serait de 512.000 UM et celle des véhicules plus puissants varierait entre 850.000 et 1.420.000 UM !

Cette nouvelle disposition proviendrait du chef de l’Etat qui aurait enfin décidé de répondre aux sollicitations des populations de moins en moins capables de se procurer un véhicule en bon état depuis 2014 après que le gouvernement ait adopté un texte de loi qui n’autorisait plus l’importation de véhicules de tourisme ayant atteint l’âge de 5 ans, et l’âge de 8 ans pour les autres types de véhicules.

A l’époque, la décision gouvernementale avait pour objet de « modifier la grille minimale de perception prévue pour certains types de véhicules et la prohibition de l’importation sur l’ensemble du territoire national de véhicules ne répondant pas à certaines prescriptions d’âge, en vue de bâtir un rempart contre les importations devenues massives dans le pays, de voitures et camions usagers, vétustes et dangereux ».

La mesure portait surtout sur le souci déclaré des Autorités de protéger l’environnement mais aussi et surtout « visait à limiter les conséquences négatives de l’usage de véhicules en mauvais état pour réduire les accidents de circulation ».

A l’époque, la fragilité des véhicules importés, était considérée comme l’une des principales raisons des décès pendant les accidents des voitures. Dans les faits, les voitures âgées de plus de 8 ans étaient interdites en Mauritanie et celles moins âgées, ont vu le tarif de leur dédouanement fixé à 620.000 UM au lieu de 420.000 UM.

Depuis, les choses ont évolué. Sans tenir compte de la nouvelle loi, les Mauritaniens ont continué à importer des voitures, lesquelles ont été parquées à la frontière nord du pays et au Port de Nouakchott. Pour désengorger ses espaces entièrement envahies, le directeur des Douanes autorise en 2016 le dédouanement des véhicules : le texte paru arrêtait le dédouanement d’un véhicule à 1.200.000 UM.

Au terme d’une année, le terre-plein du Port n’avait pas totalement changé puisque nombre de contribuables ne disposaient pas des moyens de reprendre leurs véhicules, qui du reste, continuaient à provenir de l’étranger.

Ces derniers jours, le gouvernement a décidé d’agir. Certes, il s’agit de répondre aux demandes des populations de moins en moins capables de se procurer une voiture digne du nom, mais ce qu’il faut remarquer c’est que la loi de 2014 avait contribué à réduire considérablement les recettes portuaires, celles des frontières avec le Maroc et du coup, les recettes générales des Douanes dont près de 23% provenaient du marché de l’importation des véhicules de l’occident et des pays du Golf.

JOB



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 13
Lus : 13917

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (13)

  • Mackmanaman (H) 09/10/2017 09:18 X

    Toute mesure doit être accompagnée de contre mesures. Libérons d’abord nos routes de ces tétanos ambulants avant d’introduire du nouveau ! Chez nous, les véhicules sont malades. On rencontre des véhicules rouillés à l’extrême. Les pièces de certains véhicules sont si vieilles et si rouillées qu’elles finissent par tomber toutes seules et, souvent en pleine circulation. Ensuite, on fait au mieux pour que le véhicule continue de rouler vaille que vaille… On attache une pièce à l’autre avec une corde ou du fil de fer, on roule sans bouchon sur le radiateur car on doit s’arrêter chaque heure pour rajouter de l’eau… Des vehicules cabossés de toutes parts, sans frein souvent, sans klaxons, sans feux de stop (sans feux tout court). Souvent, après un trajet dans un taxi, on se retrouve avec des taches suspectes sur les habits ou avec les habits déchirés suite à des bouts de fer qui sortent d’on ne sait où. Ce n’est pas parce qu’on transporte du poisson, du pain, des bouteilles de gaz… que le véhicule doit être deglingué complètement. Tous ces véhicules d’un autre temps doivent aller à la casse ! Donnons un délai aux propriétaires pour s’en débarrasser et ensuite agissons sévèrement…

  • foutaanke (H) 07/10/2017 17:26 X

    bonne nouvelle !!!! n'en deplaise aux hypocrites pilleurs de ressources publiques ,causes de nos malheurs et menteurs par exellence ,cherchant toujours à rejeter nos maux sur les populations pauvres,ils pensent toujours de maintenir un "sur place" permanent comme si les autres classes moins aisées n'ont pas le droit de jouir des richesses de ce pays,ca ira plus loin les gars le changement est imminent !!!!

  • bagaby (H) 07/10/2017 08:12 X

    Le dédouanement? Ce n'est rien d'autre que le bénéfice de 100/100 réalisé par ce gouvernement boutiquier, qui vend au prix fort sans avoir jamais acheté.

  • Sidikader200 (H) 06/10/2017 16:34 X

    La correction d'une injustice qui longtemps fait souffrir les mauritaniens , surtout crus de la diaspora . Elle montre l'improvisation au sommet de l'Etat . Aziz ,comme s'il ratait à la tête d'une caserne, prend sur un coup de tête, sans étude no avis d'expert , dès décision qui affecte la vie de milieu de mauritaniens . Dès année plus tard, il est obligé de revenir sur ses décision mais ce faisant beaucoup de pauvres citoyens auront souffert de l'arbitraire et de l'incurie de leur president .

  • abarry45 (H) 06/10/2017 09:27 X

    Merci monsieur le Ministre Bonne nouvelle pour les populations faibles Bonne mesure sociale.

  • justnation (H) 05/10/2017 19:58 X

    très bonne initiative, juste réduire le coût du dédouanement, pour réguler la contamination ou la vétusté des voitures,il faut imposer l'inspection technique des véhicules (ITV). QUE DIEU GUIDE NOS PAS!

  • kupalize (H) 05/10/2017 17:10 X

    Très bonne nouvelle en espérant qu'elle est exacte. Les mécontents laissent nous vos histoires de pollution et proposé nous la mise en place d'un milieu ecologique digne de son nom

  • overview (H) 05/10/2017 16:57 X

    Que l'etat reduise le montant du dédouanement à 100 000 MRO, le dédouanement c'est simplement de l'arnaque et contre productif pour un pays ne fabriquant pas de voiture, ne disposant pas d'infrastructures urbaines modernes ni d'un excellent circuit ou moyens de transport public.

  • moukhabarat (F) 05/10/2017 16:50 X

    Voila une mesure très populaire. Mais il serait judicieux de permettre aux pauvres propriétaires des taxis rouillés de les remplacer par des voitures d'occasion détaxées...

  • omso1981 (H) 05/10/2017 15:39 X

    Très belle initiative.Lass 77,les voitures actuelles qui roulent à nktt ne sont que de la ferraille pour la plupart.En général les voitures provenant de l'Europe sont bien entretenues même si elle peuvent être âgées.J'espère juste que les tarifs vont encore diminuer pour passer 300000um,car 512000 c'est assez cher.En tout cas très bonne nouvelles

  • KANTAKI (H) 05/10/2017 09:10 X

    C'est bien fait "laissez vivre" les gens et cessez de les harceler, le peuple est souverain...

  • almoudo3 (H) 05/10/2017 08:21 X

    Encore Ce n 'est que l Etat se soucit de son peuple.Le motif, Les agents de L etat veulent s'enrichir sur le dos des citoyens.Donc toutes les voitures poubelles peuvent etre importees en vue d etre dedouane a des montants exhorbitants. Cet argent ne sera pas destine a construire les infrastructure ou aux developpement de tout genre mais plutot sera vole. Qu Allah nous preserve de ses escroqueries.

  • lass77 (H) 05/10/2017 07:24 X

    Bienvenue la pollution de l'air qui est déjà sale en Mauritanie,donc on ajoute d'autres maladies potientielles dues à cette pollution endémique. On sait que l'importation des voitures arrange certains mauritaniens, tribus donc on ferme les yeux.