14-10-2017 23:15 - Des employés de Malicod pris en chasse par leur patron

Des employés de Malicod pris en chasse par leur patron

Le Calame - Pour avoir réclamé pacifiquement, ce mercredi 11 octobre, le paiement de leurs arriérés de salaires, des employés de la société Malicod ont prétendu, dans une déclaration au Calame, avoir essuyé des torrents d’injures, de menaces d’armes, lors d’une course poursuite aux abords de l’hôtel Emira.

Ils disent avoir été expulsés du siège de la société par Maata Ould M'Barek, le directeur général. Certains d’entre eux soutiennent avoir essuyé des coups sous les yeux hagards de curieux surpris par un tel spectacle. Ils ne comprennent pas l’attitude de leur employeur ainsi que celle des agents du commissariat de police de Tevragh Zeïna où ils avaient voulu déposer une plainte pour coups et menaces d’armes.

Les employés constitués d’hommes et de femmes réclamant deux mois d’arriérés de salaires à leur employeur s’occupaient de l’assainissement à ElMina et Riadh. Ils ont promis de continuer à défendre coute que coute leurs droits suivant des voies légales.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 2086

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • samba el bakar (H) 15/10/2017 15:50 X

    Ah du temps de PIZZERNO cela sentait plus propre.Malheureusement MAWMOUCHKIL et AADI sont passés pour s' occuper des problèmes de nettoyage de la ville et ont commencé via des noms de sociétés bizarres à bouffer le droit des travailleurs corvéables à volonté.Normal,quand les Kwars et Harratines sont les uniques employés d' une société,on peut agir comme on veut avec les damnés de la terre.La Police veille à la tranquillité des patrons véreux et sans scrupules