12-10-2017 20:16 - O. Gadda dénonce un mauvais traitement et entame une grève de la faim

O. Gadda dénonce un mauvais traitement et entame une grève de la faim

Sahara Medias - Le sénateur en détention, Mohamed O. Gadda a comparu jeudi devant le juge d’instruction, dans le cadre des accusations portées contre lui, de corruption à des sénateurs pour voter contre les amendements constitutionnels et de perturbation de l’ordre.

Des sources familiales du sénateur ont révélé que le détenu a entamé depuis mercredi soir une grève de la faim pour protester contre le mauvais traitement dont il est l’objet de la part des autorités qui l’ont présenté au tribunal menotté.

Selon les mêmes sources O. Gadda a protesté contre sa détention seul parmi les personnes impliquées dans le dossier, condamnant l’entorse de la loi qui condamne plus sévèrement le corrompu que le corrupteur.

Des sources informées ont révélé à Sahara Media que le sénateur avait dénoncé au juge d’instruction le mauvais traitement dont il est l’objet.

Celui-ci lui aurait affirmé que de telle chose ne se répétera pas.

O. Gadda a comparu jeudi devant le juge sans menottes.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 1456

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • jakuza (H) 13/10/2017 17:29 X

    La grève de la faim est une tentative de suicide qui est interdite au musulman! C'est mon avis...

  • Sidikader200 (H) 12/10/2017 20:18 X

    L'acharnement contre O Ghadda s'explique par la peur bleue qu'il inspire à ce régime tyrannique et corrompu. Les voleurs qui ont pillé la mauritanie n'échapperont pas à la véritable justice demain qui fera sortir leurs dossiers : les caisses de Comba BA , la rançon de Senoussi, les écoles publiques qui ont été cédées à vil prix pour être transformées en boutiques, l'école de police et le stade sur lesquelles on a fait main-Basse, les scandales de la Snim et de l'aéroport de Nktt , les hôtels particuliers de Paris et tous les biens mal acquis en France , à Doubaï , au Maroc, aux Usa , etc..etc... Celui qui pense qu'en emprisonnant O Ghada on peut étouffer ces scandales se trompe . Tous les mauritaniens sont édifiés sur la nature de ce régime dont le chef est devenu l'homme Le plus Riche de 'l'afrique de l'ouest et du Maghreb. Chaque Mauritanien a Le droit de traquer ces biens mal acquis jusqu'a leur restitution à leur propriétaire légitime , le peuple mauritanien.