19-10-2017 08:00 - Mauritanie: 60 à 100 mille tonnes de faux médicaments circulent dans le pays

Mauritanie: 60 à 100 mille tonnes de faux médicaments circulent dans le pays

Alakhbar - Selon un rapport officiel confidentiel préparé par les services du Ministère mauritanien de la Santé, le pays est devenu la « plaque tournante du trafic de faux médicaments dans la sous-région ».

Entre 60 à 100 mille tonnes de faux médicaments sont stockés ou circulent sur le marché mauritanien. Le réseau des trafiquants est large. La situation est aggravée par la faiblesse des services de contrôle sanitaire, la porosité des frontières et l'absence de sanctions contre les trafiquants.

Le rapport parle de «tournant dangereux» que prend le trafic de faux médicaments en Mauritanie et de ses conséquences: "inefficacité des traitements; effets secondaires dangereux; risque de décès des patients...».

Il a été demandé au comité du ministère en charge de la réalisation du rapport de proposer des mesures à prendre pour empêcher l'Organisation mondiale de la santé de classer la Mauritanie parmi les pays exportateurs de faux médicaments.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 3
Lus : 1427

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (3)

  • habouss (H) 19/10/2017 11:31 X

    Quoi de vraiment nouveau dans le pays qui a enregistré plus de 5 coups d'État? Avez vu quelque chose de licite dans ce pays ou du alem l'ignorant il n ya aucune difference pour la civilité, l'honnêteté et la sincérité. Oui il ya des médicaments périmés, mais ils tuent moins que les aliments périmés que nous mangeons tous les jours, moins que la viande aux mouches, l'eau polluée ou inexistante, les routes etc ....

  • El-kheir (H) 19/10/2017 10:41 X

    le Ministère de la Santé a pourtant publié un communique daté du 19 Mars de cette année qui a formellement démenti les nombreuses rumeurs sur la présence de faux médicaments sur le marché. Pendant ce temps les conséquences sont dramatiques sur le terrain. C'est l'Etat qui avait pris en charge l'importation des médicaments, mais devant l'incapacité de leur agence à alimenter le marché, des commercants encore moins scrupuleux ont pris la relève. Nous espérons de fortes sanctions contre le ministère qui se paye nos têtes, contre les importateurs, distributeurs et la douane si l'on peut remonter le circuit de l'importation du produit. Trop de Fakes sont importés sans contrôle, des pièces de voitures aux médicaments en passant par la nourriture, pas de certificats d'origine, pas de contrôle, cela doit être mieux organisé, un marché libre, régulé et sous contrôle de l'agence d'importation officielle car certains de nos pieux commercants sont sans scrupules.

  • medabdul (H) 19/10/2017 08:16 X

    CECI n'est pas un scoop ,c'est connu depuis 40 ans, et pourquoi mettre en évidence la photo du ministre de la sante? c'est pas lui quand qui a fait rentrer ces faux médicaments, ou cherche t'on a le dégommer comme le directeur de l'ENR,wone?99% des dépôts pharmaceutiques sont des faux, périmés et ce pauvre ministre n'a rien a voir la dans.