27-10-2017 10:12 - Retrouvé grâce à son adresse

 Retrouvé grâce à son adresse

L'Authentique - Alioun dit « Le grand » fait partie de cette canaille dont la prison ne veut plus. Multirécidiviste et locataire invétéré de la prison civile de Dar Naïm, Omar ne sort de taule que pour chercher un prétexte, n’importe lequel pour retourner. Malheureusement, ce sont d’honnêtes personnes qui payent le prix de ses forfaitures.

La dernière, est le vol d’une enveloppe qui contenait de l’argent destiné à l’organisation d’un baptême. Lundi dernier, Alioun rôdait dans les ruelles de Kouva, lorsqu’il aperçut une maison aux apparences vides. Tous les locataires étaient partis au travail et les femmes au marché. Ne restaient qu’une femme, son bébé et une fillette de six ans.

Alioun était entré une première fois dans la concession, sous prétexte qu’il avait soif. En réalité, il voulait s’assurer que la femme seule. Il la trouva couchée, le bébé sur son bras et la fillette en train de prendre son déjeuner. Il repartit pour revenir quelques minutes plus tard. Le bébé dormait et la femme s’apprêtait à prendre une douche.

En signe de reconnaissance, Alioun s’engagea à lui garder le bébé en attendant qu’elle prenne son bain. A peine a-t-elle entamé ce bain qu’elle entendait son bébé crier. Elle revint auprès de lui mais Alioun avait disparu !

Et l’oreiller sous lequel elle avait gardé l’argent qui devait servir à assurer la baptême, était renversé. Elle comprit tout. Une plainte fut déposée immédiatement auprès du commissariat de Kouva, qui a directement porté ses soupçons sur « Alioun le Grand ». En fait, celui-ci avait été signalé dans le quartier depuis une semaine, par le commissariat de Ryadh, après qu’il eut quitté les PK pour Kouva où il résidant dorénavant.

Joint par la police, Alioun rejetait les accusations portées contre lui Malheur à lui, puisque la femme qui avait été convoquée entre temps, n’eût aucune peine à le reconnaitre.

Il finit par reconnaître avant de restituer l’enveloppe volée qui ne contenait plus que 32.000 UM. Sur la demande de la femme qui voulait son argent afin d’organiser son baptême au plus tôt, l’affaire fut portée en urgence au Parquet.

Ahmed. B



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 2066

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)