26-10-2017 19:00 - Mauritanie : un syndicat appelle à l’ouverture d’un dialogue avec les professeurs de la faculté de médecine

Mauritanie : un syndicat appelle à l’ouverture d’un dialogue avec les professeurs de la faculté de médecine

Sahara Medias - Le syndicat national de l’enseignement supérieur en Mauritanie a appelé les parties concernées par le dossier des professeurs et chercheurs de la faculté de médecine à entreprendre un dialogue afin de résoudre la crise actuelle.

Dans un communiqué distribué, le syndicat que seuls le dialogue et l’entente sont à même de servir l’intérêt général et celui des professeurs et des chercheurs.

Il appelle les partenaires à ouvrir des créneaux pour le dialogue et la concertation entre les représentants du corps professoral dans le but de créer des conditions appropriées à un retour à la situation normale dans l’institution avant la crise et à circonscrire ses méfaits afin que l’institution reprenne son rôle pionnier dans un climat de respect mutuel entre les composantes de la famille pédagogique et ses partenaires.

Le syndicat des professeurs et chercheurs de la faculté de médecine de Nouakchott avait entamé une grève en septembre dernier afin de faire pression sur les parties concernées pour l’application du décret 126/2006 organisant le travail des professeurs universitaires de médecine.

Il avait rejeté la semaine dernière les mesures disciplinaires prises par le président de l’université à l’encontre des professeurs grévistes, membres du syndicat.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 653

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • jakuza (H) 27/10/2017 04:15 X

    Un Ministre qui a la réputation d'homme affable ne peut qu'être ouvert au dialogue! Quid de la disponibilité de ceux d'en face?