01-11-2017 11:54 - Enseignement/Aioun: Les enseignants protestent contre des affectations qu’ils qualifient "d’arbitraires "

Enseignement/Aioun: Les enseignants protestent contre des affectations qu’ils qualifient

Tawary - A Aioun, la capitale du Hodh El Gharbi, instituteurs et professeurs ont organisé, ce mardi 31 octobre, une gigantesque marche de protestation contre une note d'affectations qu’ils jugent "d’arbitraire", rapportent des sources locales.

Le présent mouvement touche 145 enseignants et a été établit quelques jours après la rentrée des classes par le Directeur régional de l’Éducation Nationale (DREN) auprès de la wilaya du Hodh.

Cette marche a été précédée d’un sit-in tenu depuis plus de deux semaines devant les locaux de la DREN. Selon les sources précitées,les protestataires réclament que ce mouvement qu’ils jugent "d’injuste et clientéliste" soit annulé.

Sous un soleil de plomb, les enseignants ont sillonné les routes d’Aioun en scandant des slogans hostiles à cette mesure.

Interrogé par notre correspondant présent sur place, un professeur victime de cette décision déclare que ses collègues exigent que la présente liste soit annulée.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 1104

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • samba el bakar (H) 01/11/2017 16:31 X

    Ceux qui s' estiment lésés n'ont certainement pas compris les règles du jeu:Le DREN a ses boutiques et les enseignants et professeurs sont invités très gentiment à s'y approvisionner à des prix exorbitants.Ceux qui refusent sont ceux là qu'on va envoyer au diable.Ce qui est bien dans ce pays,c'est que les réponses collectives et corporatistes aux injustices.Les négromauritaniens n'étant plus les seules victimes,alors une réelle solidarité se forge face à l' injustice.

  • Agriss (H) 01/11/2017 12:23 X

    La règle'est presque générale le favoritisme et le clientélisme qui sont courants dans les affectations et pourtant tel ne doit pas être le cas car chaque enseignant a juré de servir dans n'importe quel coin de notre pays.C'est quand le vase est plein le contenu va se verser