01-11-2017 19:30 - Le Premier ministre reçoit le président du comité sénégalais des Droits de l’Homme

Le Premier ministre reçoit le président du comité sénégalais des Droits de l’Homme

Le Premier ministre, Monsieur Yahya Ould Hademine, a reçu en audience, mardi après-midi, au premier ministère à Nouakchott, Me Papa Sene, président du Comité sénégalais des Droits de l’Homme.

La rencontre, qui s’est déroulée en présence de la présidente de la Commission nationale des Droits de l’Homme, Mme Irabiha Abdel wedoud, a porté sur les domaines de coopération entre la Mauritanie et le Sénégal notamment en ce qui concerne la consolidation et le renforcement de la promotion des Droits de l’Homme.

Voici l'intégralité de la Déclaration à l'issue de cette audience de Me Papa Sene, président du Comité sénégalais des Droits de l’Homme.

"Je remercie la CNDH de Mauritanie pour avoir eu l'opportunité de participer au Un séminaire international sur le Droit foncier et l’accès des femmes à la propriété foncière qui a permis de faire des échanges de bonnes pratiques entre plusieurs pays.

J'ai été impressionné par l'arsenal juridique en vigueur en Mauritanie et le fait que la Mauritanie ait ratifié l'ensemble des traités et conventions internationales en matière de droits humains.

Contrairement à certaines allégations à l'extérieur, la situation des droits de l'Homme en Mauritanie est favorable et satisfaisante compte tenu du climat des libertés et de la consécration des droits fondamentaux.

J'ai été par ailleurs particulièrement touché par l'hospitalité mauritanienne qui est le cachet des Mauritaniens connus pour leur hospitalité."


Rédaction Cridem, avec l'Agence Mauritanienne d'Information

-----------






Commentaires : 2
Lus : 1003

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • medabdul (H) 01/11/2017 22:56 X

    Toujours naifs,idiots et quémandeurs ces sénégalais avec leurs babouches de lutteurs,hademine qu'es qu'il a foutre des droits de l'homme, surtout venant du Sénégal.

  • habouss (H) 01/11/2017 19:45 X

    Peut être un ciel bleu pour les pécheurs sénégalais que Mère Nature vient de leur faire pitié. En effet, grace à la sécheresse les troupeaux mauritaniens rentrent au Sénégal par milliers, il faut bien une compensation après la baisse du courroux de Ould Abdel Aziz qui n'avait pas apprécié le renvoie des éleveurs par les autorités sénégalaises.