02-11-2017 15:10 - Boghé : Un ex-garde s’insurge contre l’attribution d’une parcelle au PK 18

Boghé : Un ex-garde s’insurge contre l’attribution d’une parcelle au PK 18

Journal Le Terroir - Le directeur régional de la Sonader est venu voir mon grand frère âgé de 88 ans, dans son champ. Il a placé des bornes en béton autour de la parcelle. Un terrain situé dans la localité de Mabrouk, à 18 kilomètres sur l’axe goudronné Boghé-Aleg.

Interpellé par les éléments de notre communauté, le monsieur en question nous a affirmé que c’est le préfet (Hakem) de Boghé qui lui a offert cette parcelle. Lorsque nous avons touché le Hakem, ce dernier nous a signifié que le directeur régional de la Sonader est détenteur d’un permis d’occuper datant de 1996. Nos femmes sont venues à la préfecture protester.

Le Hakem a dit que par force cette parcelle appartiendra au monsieur. Un élément ordonné par l’adjudant chef de la garde a empoigné l’une des femmes qui s’appelle Salmé. C’était à la date du 28 octobre 2017. Elle a été arrêtée pendant 30 mn dans le bureau du Hakem sans que celui-ci ne soit au courant.

Salmé sera transférée plus tard à la police par l’adjudant chef de la garde Lemrabott O Lekoueîri. Nous, nous plaignons du Hakem, du directeur régional de la Sonader, de l’adjudant chef, Lemrabott O Lekoueîri (qui a torturé nos femmes et nous a rendu la vie difficile). Ces gens veulent nous arracher notre terre illégalement pour l’attribuer au beau parent du directeur régional de la Sonader.

Monsieur, Mohamed O Sidiya, garde national à la retraite affirme et maintien ces propos. En plus, les autorités administratives ont convoqué le vieux El Mokhtar O Sidiya, un octogénaire à la Brigade de gendarmerie le lundi avec sa femme. Est-il concevable et juste de déplacer un vieil homme pour l’interroger sur une affaire d’accaparement de parcelle ? Je vous interroge chers citoyens Mauritaniens.

Et je peux oser parler au nom de toute la population de Mabrouk ou de PK 18. Nous attirons l’attention de tout le gouvernement actuel, des autorités régionales basées à Aleg, du président de la république, de l’opinion nationale et internationale sur l’injustice que les autorités locales, à leur tête le Hakem veulent nous imposer par la force.

Mohamed O Sidiya, garde national à la retraite



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 1640

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • leguignolm (H) 02/11/2017 16:02 X

    Je ne sais pas vous même constant que moi ces gens depuis qu'on a changé leurs connotations de Préfet et de Gouverneur en Hakim et Waly. je vous assure, ils n'ont épousé que d'esprit chauffage et arriérés.

  • damocles (F) 02/11/2017 15:46 X

    Cettte parcelle n'appartenait elle pas à un negro mauritanien? Si c'est le cas basta