06-11-2017 18:00 - Mauritanie : nouvelle hausse des prix des hydrocarbures en 2018

Mauritanie : nouvelle hausse des prix des hydrocarbures en 2018

Les Mauritanies - Les hydrocarbures en Mauritanie vont enregistrer une nouvelle hausse des prix du carburant pour l’année 2018. Cette révélation a été faite par le ministre de l’économie et des finances, Moktar Ould Diey lors de la déclaration des contours de la loi de finance portant budget de l’État pour l’année 2018.

Cependant, dit il « les prix des matières premières vont aller dans le même sens que celui de l’année 2017 avec une légère augmentation au niveau des hydrocarbures ».

Sans donner plus de détail sur le nombre de centimes par litre que connaîtront les produits énergétiques, le ministre insiste sur de nouvelles mesures fiscales prévues dans le prochain projet de loi de finances par rapport à l’augmentation du prix du diesel et de l’essence.

Dans les stations –service le prix de l’essence à la pompe était vendu pour l’année 2017 à 436,6 ouguiyas le litre, soit environ 1,4 dollar et celui du gasoil à 390 ouguiyas, soit 1,24 dollar.

Par ailleurs, la fiscalité sur ces produits énergétiques ne cesse de s’augmenter ces dernières années en Mauritanie en dépit d’éventuelles baisses sur l’échelle mondiale du prix du baril.

Diary N’diaye



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 1005

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • jakuza (H) 06/11/2017 19:06 X

    Bien vu la pompe au lieu du Ministre "à côté de ses pompes" pour illustrer cet article! La question est pourquoi on annonce jamais de baisse de quoi que ce soit dans ce pays! Vaste débat....