08-11-2017 19:30 - Une campagne de la police et d’Interpol en faveur des enfants de la rue

Une campagne de la police et d’Interpol en faveur des enfants de la rue

Sahara Medias - La police mauritanienne en collaboration avec Interpol a lancé une campagne pour sauver de la rue les enfants abandonnés et autre mendiants dans la capitale Nouakchott, pour les regrouper dans des centres d’accueil.

Cette campagne qui a concerné les principales avenues de la capitale et les grands carrefours, a permis jusqu’à présent de récupérer près de 30 enfants dont certains ont été pris en charge par des organisations humanitaires.

Dix parmi ces enfants ont été accueillis et pris en charge lundi par le centre pour femmes, migrants et enfants abandonnés établi par l’association des femmes chefs de ménages.

Le communiqué de cette association ajoute par ailleurs que celle-ci a distribué aux enfants des produits alimentaires, une opération supervisée par des activistes humanitaires.

Les rues de la capitale connaissent depuis quelque temps une présence quasi permanente d’enfants mendiants.

Une photo d’un enfant dormant près d’une pompe dans une station d’hydrocarbures a été largement reprise sur les réseaux sociaux et alimenté polémiques et compassions.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 667

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • leguignolm (H) 08/11/2017 19:38 X

    Alors cette mission doit être suivis avec des mesures et des surveillances strictes. si non bonjour au détournements des fonds! Puisque ce monde dés qu'on parle des actions humaines eux ne pensent qu'aux choux qui seront mis!