08-11-2017 17:30 - Le directeur général de l'Agence Nationale Tadamoun inaugure une école dans la commune de Timzine, au Hodh El Gharbi [PhotoReportage]

Le directeur général de l'Agence Nationale Tadamoun inaugure une école dans la commune de Timzine, au Hodh El Gharbi [PhotoReportage]

Agence Tadamoun - Le directeur général de l'Agence Nationale Tadamoun pour la lutte contre les séquelles de l'esclavage et la pauvreté et pour l'insertion, Me Hamdi Ould Mahjoub, a inauguré, mardi, une école dans la commune de Timzine, relevant de la moughataa de Kobeni, au Hodh El Gharbi.

Cette infrastructure scolaire comprend 8 salles de classes, un bureau pour le directeur et un logement pour le gardien en plus d'une cour pour l'exercice des activités sportives. L'école dispose, en outre, des différents équipements nécessaires: tables bancs et autre matériel didactique.

Le directeur général de l'Agence Tadamoun a indiqué que l'inauguration de cette infrastructure s'inscrit dans le cadre des programmes exécutés par son Agence sur l'ensemble du territoire national conformément aux orientations du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz visant l'accès de tous les fils et filles de ce cher pays aux services éducatifs dans des conditions satisfaisantes.

Le wali du Hodh El Gharbi, M. Moulaye Brahim Ould Moulaye Brahim a apprécié la réalisation de cette école qui répond aux préoccupations du Chef de l'Etat en matière de promotion de l'enseignement, appelant les parents d'élèves à préserver cette installation.

A son tour, le maire de la commune de Timzine, a précisé que la construction de cette école dans le chef lieu de la commune intervient dans le sillage de la politique de l'Etat tendant à assurer l'autosuffisance en matière d'infrastructures scolaires.

Les citoyens, quant à eux, ont salué la création de cette école qui répond aux besoins des enfants de la localité en matière d'enseignement.

Agence TADAMOUN


Avec Cridem, comme si vous y étiez...
























Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 486

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • jakuza (H) 08/11/2017 19:29 X

    La décision qu'il faut c'est dissoudre cette Tadamoun "trop lisse" qui brille par son classicisme désuet et la remplacer par 3 vraies structures dont une dédiée à la lutte contre l'esclavage et ses séquelles, une seconde à l'insertion et la 3ème à la lutte contre la pauvreté. Ce sont les plus grandes menaces au développement de ce pays et les regrouper dans une agence "nasse" est une façon maladroite d'affronter ces dossiers!