08-11-2017 15:00 - Mauritanie: procès en appel pour le blogueur Ould Mkheitir

Mauritanie: procès en appel pour le blogueur Ould Mkheitir

RFI - En juillet dernier sa détention avait été jugée arbitraire par le Groupe de travail des Nations unies sur les détentions arbitraires. Le blogueur mauritanien Mohamed Cheikh Ould Mkheitir, condamné à mort, doit être rejugé en appel ce mercredi 8 novembre à Nouadhibou au nord de la Mauritanie.

Le jeune homme a été condamné à mort en première instance pour apostasie suite à un article jugé blasphématoire. Il est en prison depuis plus de trois ans et demi et attendait depuis janvier dernier que soit fixé ce nouveau procès.

C'est donc le deuxième procès en appel pour Mohamed Cheikh Ould Mkheitir. Condamné à mort en première instance en décembre 2014, il avait vu sa peine confirmée en 2016 lors du premier procès en appel. Les faits avaient cependant été requalifiés d'apostasie, en mécréance une accusation moins lourde en théorie. La cour d'appel avait alors reconnu son repentir mais avait demandé à la Cour suprême de statuer sur sa sincérité.

Le 31 janvier dernier, la plus haute juridiction du pays a jugé à son tour que ce n'était pas à elle de se prononcer sur le sujet, et a renvoyé l'affaire devant une nouvelle cour d'appel, autrement constituée.

Il aura fallu attendre dix mois pour que ce nouveau procès en appel soit enfin programmé, avec de nouveaux juges qui vont siéger aujourd'hui et qui devront se pencher sur la sincérité du repentir du blogueur et statuer en conséquence.

Une nouvelle étape qui permettra peut-être de trouver une issue à cette affaire embarrassante pour la justice qui a suscité depuis qu'elle a éclaté de nombreuses manifestations hostiles.

Par RFI



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : RFI
Commentaires : 1
Lus : 720

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • jakuza (H) 08/11/2017 16:01 X

    C'est l'occasion pour sortir de ce dossier en déclarant ce jeune homme mentalement déficient, un fou! Il faut savoir que nul dans cette terre d'islam n'a pu et ne pourra jamais s'en prendre au prophète (PSL). Libérez cet égaré et remettez-le à ses parents pour qu'ils veillent à ce qu''il ne se fasse pas mal à nouveau...