09-11-2017 07:00 - Appel à manifester : Non au 28 novembre à KAÉDI

Appel à manifester : Non au 28 novembre à KAÉDI

COMF - 1990 : pendaison de 28 militaires négro-mauritaniens à Inal

Dans le cadre de sa campagne électorale, le général Mohamed Ould Abdel Aziz a tenu un meeting le mardi 25 juillet 2017 à Kaédi.

Pour convaincre les populations noires mauritaniennes de la vallée du fleuve Sénégal à voter «oui» à son référendum du 5 août, l'actuel chef du système génocidaire mauritanien, a promis de célébrer le 28 novembre prochain, date de l’indépendance de la Mauritanie dans la capitale du Gorgol.

Une fois de plus, après sa prière des morts à Kaédi, Mohamed Ould Abdel Aziz veut pousser plus loin la provocation en célébrant un 28 novembre à Kaédi, dans une des régions du pays la plus meurtrie par les massacres génocidaires de 1989, 1990 et 1991.

Pour l'ensemble de la communauté noire mauritanienne, Le 28 novembre n'est plus un jour de festivités et de réjouissances mais, à jamais, un jour de deuil et de recueillement figé dans la mémoire des veuves, et des orphelins. Nous, Collectif des organisations des mauritaniens de France, lançons un appel aux Mauritaniens à manifester leur rejet de cette «célébration» par tous les moyens :

➢ du boycott pur et simple de toutes les manifestations festives organisées ce jour à Kaédi par l’affichage public de NOTRE DEUIL.

➢ OUI au 28 novembre, journée de deuil et de recueillement de tous les Mauritaniens en communion avec les veuves, les orphelins et les parents des pendus d’INAL. C’est dans cette optique que le COLLECTIF organise une manifestation Le SAMEDI 25 NOVEMBRE à la Place TROCADERO de Paris à partir de 14h.

Nous invitons tous-tes les amis-es et la Diaspora mauritanienne à se joindre à nous pour dénoncer les exactions commises contre la population noire de Mauritanie depuis son indépendance (pendaisons, enrôlement discriminatoire, référendum, esclavage et fausses prières).

Fait à Paris, le 01 novembre 2017

LE COLLECTIF



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : COMF
Commentaires : 2
Lus : 1630

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • mohamed w.l (H) 09/11/2017 13:34 X

    Qui sont ses petits traîtres qui de paris capitale du colon et donc les pères étaient des soldats du colon avec leur aide il a occupé le pays saccage ses biens tué ses fils et voilà leurs fils Telle père telle fils. Kaedi était et restera un noyau dur devant vos tentatives de semer la zizanie. La caravane passe le chien aboi

  • mystere1 (F) 09/11/2017 11:16 X

    fêter l'indépendance en mm temps un rappel de souvenir de nos frères noires martyrs, quelle journée très attendue, on se demande comment sera cette journée du 28/11/2017 à kaédi, donc c'est gorgol le sujet du jour, est ce que beaucoup de la population de kaédi seront nombreuse et présente? boycotter aussi froissera l'état d âme du président, mais c est un excellent coup, assister "patriotiquement à cette indépendance à kaédi, alors que certains peinent pour le souvenir de leurs martyrs, est très compliquée, et en meme temps hypocrites, en tout cas, wait and see ! ce jour du 28.