08-11-2017 20:32 - Procés M’Khaitir : Verdict reporté à demain (jeudi)…

Procés M’Khaitir : Verdict reporté à demain (jeudi)…

Adrar Info - La cour d’appel de la ville de Nouadhibou dans le nord de la Mauritanie a reporté le verdict concernant l’affaire de Mohamed Cheikh Ould M’khaitir, tandis que l’accusation réclame sa peine de mort.

Si la cour d’appel répond à la requête de l’accusation, le jugement sera identique à celui de la cour d’appel qui l’a précédée. Et, en vertu de l’article 306 du code pénal mauritanien, le dossier devrait être renvoyé de nouveau à la Cour suprême pour vérifier la véracité du repentir de l’accusé.

La cour d’appel de Nouadhibou a achevé sa session aujourd’hui sans avocats représentant la partie civile, après sa décision de les en empêcher, suite à une objection des avocats de la défense à laquelle le tribunal a répondu après l’ajournement de la consultation.

Source : http://www.alakhbar.info/?q=node/6980

Traduit par Adrar.Info



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 3
Lus : 1081

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (3)

  • mystere1 (F) 09/11/2017 11:44 X

    c'est après avoir lu, l'article qui dit qu'il faut annuler la condamnation de m'kheîtir, et après avoir vu ce qu'il a lui même dit à propos de son blog, qui dénonce la bassesse de certaines personnes qui utilisent la religion pour minimiser les gens castés, ou les rabaisser et marginaliser, que j'ai compris que la justice mauritanienne et les autres étrangers que s'y sont mêlés, doivent arrêter vite cette condamnation, l'essentiel que ce type s'explique devant la société, ainsi c'est clair, il l'a dit, qu'il ne visait par le noble Prophète de Dieu (psl), mais des gens orgueilleux qui ont une grande féodalité, là il n'a pas tort et il a raison de défendre sa classe sociale, car au final, tous nous sommes des serviteurs de Dieu, nous ne valons devant Ses Yeux que par nos actes et état de nos coeurs, le reste ce sont des futilités compliqué par l'espèce humaine, au final l'essentiel que ce type s'est expliqué, et son raisonnement est logique, dans son 2ème blog rédigé. ceci est une leçon pour tous, attention à ce que nous disons ou écrivons ou faisons, car cela peut etre mal interprété par la société, surtout par des esprits irréfléchi, évitoons la précipitation et jugement rapide comme le disait un des philosophes célèbre.

  • mystere1 (F) 09/11/2017 11:22 X

    ils commencent à nous emmerder avec cette affaire de ce type, l'UE s'y est mêlé, vraiement un pretexte pour sauver ce jeune homme, vraiement comme disent les wolofs "léétma walla firrima", c'est à dire tresse moi ou bien détresse moi les cheveux, qu'on en termine avec ce type ou qu'on le lâche contre la Punition Divine, et que chacun s'occupe de son sort.

  • guarej (H) 08/11/2017 23:41 X

    La séance d'aujourd'hui a été marquée par la violation des ressources du droit musulman et au code des procédures pénal Mauritanien dans ses articles (2et3). Je met en garde la justice mauritanienne sous pression des ennemis de la nation de ne pas adapté le verdict incriminant mkhaytir par peine de mort.