10-11-2017 07:45 - Pour de la petite monnaie, ils se retrouvent au commissariat et à l’hôpital

Pour de la petite monnaie, ils se retrouvent au commissariat et à l’hôpital

L'Authentique - Brahim Vall est un boutiquier à El Mina. Maintes fois, il a eu mailles à partir avec ses clients sur des problèmes portant sur la petite monnaie. Vendredi dernier, il a fini à la police.

Peu avant, il a rendu la monnaie à une jeune fille qui venait de lui acheter une boite de lait Rose et qui lui aurait remis un billet de 1000 UM. Pour Brahim, la fille ne lui avait remis qu’un billet de 500 UM. Très vite, les échanges entre les deux protagonistes prirent de l’allure, chacun campant sur sa position.

Une demi-heure plus tard, le père de la fille sans doute alerté par sa longue absence, se présenta à la boutique. Mis au curant de ce qui s’était produit, il témoigna en faveur de sa fille et dit que c’est lui-même qui lui avait remis un billet de 1000 UM ! De dispute en dispute, le boutiquier et son client en vinrent aux mains. La bataille dégénéra et ils se blessèrent tous les deux au cours de la bagarre.

L’affaire finit par atterrir au commissariat d’El Mina 1. Les deux lutteurs furent d’abord conduits à l’hôpital pour soigner leurs blessures, puis retour au commissariat. Leurs proches étaient présents et l’aspect cocasse de la dispute qui tournait autour de 2000 UM, suscitait bien de railleries ; surtout parce qu’en s’évacuant à l’hôpital où ils ont pris leurs frais en charge, les deux protagonistes ont fini par dépenser plus que 1000 UM.

De retour devant le commissaire, les deux protagonistes peinaient à se prononcer, tellement ils aveint honte d’en être venus aux mains, particulièrement devant des enfants.

Brahim, considéré comme la partie plaignante, retira sa plainte et les deux parties trouvèrent un arrangement à l’amiable. Avant de les libérer, la police les mit en garde, les avertissant que s’ils reviennent la prochaine fois pour ce genre de bagarre, il les enverra chez le Procureur.

Ahmed. B



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 2068

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • foutaanke (H) 10/11/2017 11:54 X

    ils partirent sans payer la dime à la police surprenant ?ou bien une chevre a mangé une partie de l'article?