10-11-2017 09:12 - Le comité de crise du Sénat appelle à une session parlementaire lundi (vidéo)

Le comité de crise du Sénat appelle à une session parlementaire lundi (vidéo)

Adrar Info - Le Comité de crise du Sénat mauritanien a convoqué les membres du sénat pour une session parlementaire lundi.

Le comité a déclaré qu’il ouvrirait une session parlementaire lundi à l’intérieur du bâtiment du Sénat et a invité tous les sénateurs à assister à cette session qui aura lieu à midi.

Un certain nombre de sénateurs ont organisé ce jeudi un sit-in devant le bâtiment du Conseil pour exiger l’ouverture de ses portes aux parlementaires et pour exprimer la légitimité de leur sénat.

En août dernier, les Mauritaniens ont voté en majorité sur les amendements constitutionnels dont, entre autres points, la dissolution du Sénat.

Cependant, une trentaine de sénateurs ont refusé de reconnaître les résultats du référendum, déclarant qu’il était illégal et déclarant leur engagement à conserver leurs postes de parlementaires.

Source : http://alakhbar.info/?q=node/7000

Traduit par Adrar.info







Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 4
Lus : 1598

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (4)

  • fidelis (H) 11/11/2017 15:00 X

    Le peuple souverrain s'est prononcé le 5 aout dernier, il est donc temps de mettre fin aux agisements illegaux des brigands de la democratie.

  • abouth (H) 10/11/2017 12:22 X

    Le ridicule ne tue plus; ces notables qui ont obligé l'état à leur accorder des prolongations de mendat indues et qui se sont spécialisés dans le trafic d'influence et d'autres types de trafic, feraient mieux de se cacher pour le restant de leur vie. À vouloir aller à l'encontre de la volonté populaire exprimée lors du référendum du 5 août dernier, ces notables se vautreront à souhait dans les abysses de l'indignité et du...ridicule. Ils ne sont en tout et pour tout que treize ex-s/enateurs récalcitrants, tous les autres ex-s/enateurs, une quarantaine, ont bien capté le sens ... de l'Histoire et surtout la décision claire et souveraine du peuple mauritanien à leur endroit, prise un jour du 05 août 2017. Alors ces treize ex-s/enateurs (sur la photo, ils ne sont plus que 7!) peuvent, à leur guise, amuser la galerie et s'enfoncer ainsi inexorablement dans le discrédit et l'ignominie; D-hkat majnounak latvoutek!!

  • ELVALLI (H) 10/11/2017 11:33 X

    Nos sénateurs restent nos sénateurs car notre peuple a refusé de voter… Donc de cautionner les mesures imposées par référendum anticonstitutionnel et non avenu. Le coup d’Etat contre notre constitution et notre Sénat a échoué. Aziz et ses laudateurs doivent revoir leur copie. Tout ce qu’ils savent c’est tricher pour devenir officiers en vue de magouiller des coups d’Etat, présenter de faux diplômes pour se faire nommer ministres afin de terminer le cursus par la spécialité de détourneurs invétérés de fonds publics mais ils sont restés mauvais comédiens car ils n’amusent et ils ne trompent personne.

  • Show Politique (H) 10/11/2017 11:05 X

    Messieurs les sénateurs vous n’avez pas perdu seulement la tête, mais vous avez perdu le Nord de votre boussole, cela montre que vous étiez des dinosaures budgétivores qui profiter des biens de l’état et chercher à continuer à diviser les mauritaniens par clan, tribu, communauté et partage de l’administration, qui constitue aujourd’hui le mal le plus stagnant de notre avenir que nous essayons de gérer avec beaucoup de problème à cause de nullards que vous avez installé tributaire-ment dans cette administration qui est bloquée de partout à cause des sénateurs qui n’acceptent pas la décision du peuple, vous être périmés messieurs et vomit par les mauritaniens, si vous avez perdu la tête dans cette étape la prochaine étape vous perdrez vos Sourwals devant le palais, d’ailleurs je vous propose de marcher à poil et sans culotte, torse nu devant l’Assemblée Nationale et devant l’ex-sénat.