11-11-2017 18:00 - Le FMI va fournir une aide de 163 millions de dollars à la Mauritanie

Le FMI va fournir une aide de 163 millions de dollars à la Mauritanie

Jeune Afrique - Le Fonds monétaire international (FMI) a conclu un accord de principe avec la Mauritanie pour fournir à ce pays un crédit de 162,8 millions de dollars sur trois ans pour appuyer un programme de réformes économiques.

Cet accord, conclu après une mission du Fonds monétaire international (FMI) à Nouakchott du 25 septembre au 6 octobre, est subordonné à l’approbation du conseil d’administration du Fonds prévu en décembre.

Les réformes économiques qui seront entreprises « visent à favoriser une croissance inclusive et diversifiée, à maintenir la stabilité macroéconomique, à rétablir la viabilité de la dette et à réduire la pauvreté », selon le FMI.

Viabilité de la dette

La Mauritanie doit « assainir ses finances publiques » afin de renforcer la viabilité de la dette, tout en créant l’espace budgétaire nécessaire pour augmenter les dépenses sociales et l’investissement dans les infrastructures.

Les autorités doivent aussi mettre en place « un marché des changes compétitif et un cadre modernisé de politique monétaire ».

Elles doivent enfin renforcer la supervision bancaire, améliorer le climat des affaires et développer le dispositif de sécurité sociale, a poursuivi le FMI.

Par Jeune Afrique avec AFP



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : Jeune Afrique
Commentaires : 2
Lus : 1411

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • foutatoro (H) 11/11/2017 19:36 X

    FMI, BM, les PTF en général, ces institutions complices de la mal gouvernance en Afrique. Elles savent parfaitement ce que font nos gouvernants incompétents font. Mais, elles ferment les yeux, jusqu'au prochain changement de dirigeants pour lancer des audits, accusés les prédécesseurs et paf, nouveaux financements qui vont encore étrangler les populations qui n'ont rien demandé.

  • medabdul (H) 11/11/2017 18:13 X

    MAIS ou va tout cet argent déversé sur la Mauritanie? la pauvreté est galopante ,les routes de la capitale sont dégueulasses,les routes de l'intérieur mortelles, le tissu économique est archaïque, il y'a 18 unités bancaires alors que l'économie est nulle et aucune usine de transformation digne de nom, à part une prolifération d'usines de ciment et de rakkal pour les ânes et les chameaux,150 villages dans la vallée ne sont pas électrifiés.