16-11-2017 15:51 - Bonn/Cop23 : La Mauritanie optimiste [PhotoReportage]

Bonn/Cop23 : La Mauritanie optimiste [PhotoReportage]

Tawary - La Mauritanie s’engage sur tous les programmes majeurs du climat et des écosystèmes depuis sa signature de la convention sur le climat.

Les changements climatiques occasionnent des effets perceptibles et des conséquences notoires sur le Sahara et Sahel ; il s’agit donc d’un défi majeur pour la Mauritanie. Lors de cette 23ème rencontre autour de la problématique climatique qui se déroule du 6 au 17 Novembre à Bonn, en Allemagne, le pays reste optimiste face aux attentes et opportunités qui traduisent son engagement.

Le Gouvernement Mauritanien représenté par le Ministre de l'Environnement et du Développement Durable Monsieur Amédi Camara et sa délégation, a tenu à organiser dès son arrivée le 11 novembre 2017 au Centre International des Conférences où se tiennent les assises de cette importante rencontre, une réunion d’orientation et d’information avec l’ensemble les participants mauritaniens à la COP23 qui comprennent des représentants des départements ministériels, de la Société Civile et des élus locaux.

Le but de cette réunion étant d'orienter mais aussi de communiquer sur les moments forts des négociations et toutes les activités dont la Mauritanie prendra part.

Rappelons que la Mauritanie a signé et ratifié l’accord de Paris, cet accord qui se veut contraignant et équitable pour réduire le réchauffement global à 1.5 degrés. Le Ministre de l’Environnement et du Développement Durable réitère l’engagement de la Mauritanie et son ambition de réduire ses émissions de gaz à effet de serre à hauteur de 22.3% à l’horizon 2030. Cette ambition est d'ailleurs en passe d'être atteinte par les efforts déjà engagés par les pouvoirs publics,

Malgré qu'elle fût conditionnée par la mobilisation des financements internationaux, preuve d'un engagement national remarquable.

Le Ministre a tenu également à participer et apporter sa contribution au Panel FOA relatif à l'accès aux ressources financières et la mobilisation des institutions financières. La présentation du Ministre a porté sur le Coût de la Dégradation Environnementale au niveau du milieu marin et côtier et son Plan d’Investissement Multi-sectoriel.

Le représentant de la banque Mondiale a lancé un appel aux Partenaires Internationaux présents au panel afin de soutenir la Mauritanie dans sa politique stratégique de lutte contre les effets du changement climatique.

Ce lundi 13 novembre le Ministre de l’Environnement et du Développement Durable a tenu à présider l’ouverture officielle du stand Mauritanie avec la participation de la société civile et des élus locaux.

Par Houleye Kane, depuis Bonn (Allemagne)

-------


Avec Cridem, comme si vous y étiez...






















Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 829

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • Mohammed-Ali (H) 16/11/2017 17:49 X

    Bonjour, je me permet une question: est ce que l'accord de Paris a été ratifié par un conseil des ministres?? J'ai beaucoup entendu de la ceinture verte de Nouakchott, où en est elle?? Quand on parle d'environnement, on parle de pollution des échappements des voitures. Le carburant en Mauritanie ne répond à aucune norme, il est de très mauvaise qualité, alors que les normes actuelles sont de 100 ppm et même moins. Quand on parle d'environnement, on parle de collecte des ordures et leur enfouissement dans des décharges contrôlées. Où en est on???!!! Quand on parle environnement, on parle aussi de l'évacuation des eaux usées et leur traitements. En Mauritanie, il y a seulement des fosse septiques. Quand on parle environnement, on parle de la fixation des dunes. Que fait la Mauritanie dans ce domaine?? Que fait la Mauritanie pour la protection des richesses en poisson?? Beaucoup de questions restent et resteront sans réponse.