16-11-2017 12:33 - AJD/MR : Déclaration

AJD/MR : Déclaration

AJD/MR - Pour avoir organisé une marche pacifique pour réclamer des conditions d’études décentes pour leurs enfants, des parents d’élèves de la ville de Sélibaby se retrouvent incarcérés sur ordre du Gouverneur.

Ces parents d’élèves n’avaient pourtant pour seul tort que de s’être inquiétés de la situation d’insécurité et d’inconfort complets dans laquelle leurs enfants sont scolarisés.

Au lycée de Sélibaby, la vétusté de certaines classes exposent les élèves au risque de voir le plafond leur tomber dessus. Par ailleurs, alors que sur papier il existe quatre collèges à effectifs réels, en réalité il n’y en a que deux qui sont opérationnels ; les deux autres n’étant pas encore construits...

Les élèves sont donc obligés d’utiliser les locaux par alternance pour permettre à tout le monde de faire cours. C’est cette situation de déliquescence de l’Ecole mauritanienne qui explique le ras-le-bol des parents d’élèves de Sélibaby.

Incapables de remettre sur-pied un système éducatif aux abois, les pouvoirs publics ne trouvent rien de mieux que d’opposer à la revendication légitime des parents d’élèves, une arrogance répressive.

La réponse à l’inquiétude ne saurait être l’épreuve de force dans un pays dit de droit. L’AJD/MR exige :

– la libération immédiate et inconditionnelle des personnes injustement détenues

– le respect par les autorités locales du droit constitutionnel à la manifestation

Convaincue de la centralité de l’éducation nationale dans le débat public, l’AJD/MR réitère son attachement à l’organisation de véritables états-généraux de l’Ecole.

Nouakchott, le 15 novembre 2017

Le Bureau Politique



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : AJD/MR
Commentaires : 1
Lus : 1597

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • kommen2 (H) 16/11/2017 12:53 X

    Monsieur Sarr vous etes le personnage le plus contreversé de l'opposition car vous au moins vous etes un journliste.Ce qui se passe à Selibaby ,se passe dans tout le pays.Je crois que vous allez comprendre.