19-11-2017 20:00 - La fondation Sahel accuse la commission des concours d’exclusion d’une candidate au recrutement des professeurs

La fondation Sahel accuse la commission des concours d’exclusion d’une candidate au recrutement des professeurs

Alakhbar - La fondation « Sahel » pour la défense des droits de l’homme, soutien à l’éducation et protection de la paix sociale, dirigée par le défenseur des droits de l’homme Brahim Ould Bilal Ould Ramdane, a accusé la commission nationale des concours, d’exclusion, de la candidate au recrutement des professeurs, Nagia Mint Hmédia, dénonçant « la poursuite des injustices contre les haratines », dans un communiqué publié à cette occasion.

L’institution a mis en exergue le niveau élevé de Mint Hmeida, en histoire et en géographie, qui a été d’ailleurs, reconnu par les correcteurs, qui l’ont notée.

Le fait que Nagia soit recalé à l’oral, dénote incontestablement d’une volonté malsaine, aux senteurs nauséabondes, dit l’ONG, qui exige, des justifications objectives, sans lesquelles, Mint Hmeida, prendra la mesure comme une sanction de ses convictions, de son appartenance ethnique, de sa vaste culture, de sa maitrise linguistique et de sa grande moralité.

Tout en dénonçant ces agissements, l’institution Sahel a requis de la direction de l’ENS, les éléments de conviction, sur la base desquels, Nagia, n’a pas été retenue à l’oral.

Traduit de l’Arabe par Cridem

http://alakhbar.info/?q=node/7258



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 1674

Commentaires (2)

  • lass77 (H) 20/11/2017 09:27 X

    Il y'a des exclusions partout dans les concours en Mauritanie.

  • Le Forgeron (H) 19/11/2017 23:00 X

    Peut être c’est la seule exclusion que vous êtes au courant par rapport aux autres actes racistes qui sont en cours sur l’ensemble des recrutements qui ont lieu en Mauritanie.