21-11-2017 14:30 - Hodh Charghi-Touil/manque d'enseignants. Reprise des protestations, arrestation de 20 personnes

Hodh Charghi-Touil/manque d'enseignants. Reprise des protestations, arrestation de 20 personnes

Alakhbar - Vingt (20) personnes ont été arrêtées dans la localité de Touil, au Hodh Charghi, où les protestations ont repris de nouveau, en concomitance, avec le redéploiement d’unités de la gendarmerie, dans la zone.

Un professeur contractuel et certains autochtones figurent parmi les détenus, indiquent des sources, selon lesquelles, le chef de la brigade locale de gendarmerie, a été blessé au cours de protestations organisées la veille.

Diverses régions du pays sont en proie à des vagues de manifestations, organisées par les populations, pour protester contre l’absence des enseignants dans les établissements primaires et secondaires, qui ont frappé dernièrement, la ville de Sélibaby, au Guidimakha.

Traduit de l’Arabe par Cridem



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 903

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • lass77 (H) 22/11/2017 18:03 X

    C'est le pays qui est confronté. A nouackchott , l'Etat vend les écoles , à l'interieur c'est l'etat lamentable des salles , le manque des enseignants. Il est urgent de mettre la question du systeme éducatif sur table au lieu de construire des centres commerciaux à nouakchott, un aéroport fantome que peu des mauritaniens et étrangers frequentent.

  • leguignolm (H) 21/11/2017 15:04 X

    Je ne sais qui sont ses conseils Aziz qui ton poussaient au chambardement aux établissements éducatifs si tu n'essayes pas de remédier cette situation, tu risques d'être éjecter!