24-11-2017 00:00 - Mauritanie : création d’un groupe parlementaire pour la promotion de l’emploi

Mauritanie : création d’un groupe parlementaire pour la promotion de l’emploi

Sahara Medias - Un groupe de parlementaires mauritaniens a annoncé mercredi à Nouakchott le lancement de l’activité d’un groupe parlementaire pour la promotion de l’emploi dans le pays.

Le premier vice-président de l’assemblée nationale, Mohamed Yahya O. Khirchy a déclaré que ce groupe s’intéresse à un domaine important et dynamique pour le pays et sa prospérité, ajoutant que le règlement de la question de l’emploi exige une action pour développer et élargir la base électorale comme voie à même de créer davantage d’opportunités d’emplois.

Intervenant à son tour, le ministre de l’emploi, de la formation professionnelle et des nouvelles technologies de l’information et de la communication, Dia Mokhtar Malal a dit que la création de ce groupe parlementaire est une contribution de plus aux efforts entrepris pour régler la problématique de l’emploi.

Le lancement de ce groupe, présidé par Zeini O. Ahmed El Hadi, a été donné en présence de certains membres du gouvernement mauritanien.

Le groupe parlementaire envisage de mettre le problème de l’emploi au centre des préoccupations des différents partenaires ce qui sera un appui aux politiques publiques entreprises par le gouvernement dans le cadre de la stratégie de développement accéléré.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 635

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • cccom (H) 24/11/2017 08:58 X

    Un parlement qui interpelle hier sans effet le Ministre de l’Education pour la fermeture injuste de deux écoles dans deux grands et respectables villages de Barkéol ( les boulahrath I et II) ne fera rien pour l’emploi surtout dans le cadre de la politique ‘’cendres aux yeux‘’ de développement du sous développement accélérée à l’horizon de 2030’’ dictée de l’extérieur. Notre Ministre de l’Education dépense 50 milliards d’Ouguiyas du Budget de l’Etat pour détruire l’avenir scolaire de 90% de nos enfants . Le Ministre de l’Education a fermé l’un dernier à Aoujetft 38/61 écoles primaires dont je préside malheureusement l’Union de leur Association de Parents d’éléves (APE) sans effet . Le Ministre vient d’envoyer une mission à Maaden pour fermer l’école primaire de Salahett Dareyn de 40 éléves tout protégeant l’ouverture d’une école voisine de 7 éléves au motif qu’elle appartient à sa tribu.. Le Ministre interpellé fait la sourde oreille à la proposition de notre Union des APE d’Aoujeft d’un projet pilote au profit de 24 oasis (non regroupables comme les Boulehrath de Barkéol) d’engager un systéme éducatif parental semi privé performant, intensif et gratuit réducteur des cursus secondaires de 65% qui économise à l’Etat 70% des frais de l’Education tout en assurant un taux d’admission au Bac de 70% en 3 ans au lieu de 5% en 7ans. cheikhany_ouldsidina@yahoo.fr.

  • cccom (H) 24/11/2017 04:10 X

    Hélas nos partenaires et planificateurs s’égarent. Mon expérience du développement intensif et à faibles coûts créatrice de l’emploi (2000 emplois à Keur Masséne en 1984 dans une année de famine) et de l’Education en 1994 de création d’un nombre de bacheliers scientifiques (à partir d’une Oasis enclavée d’Aoujeft qui avait passé prés de 30 ans sans avoir un seul bachelier) supérieur au nombre total de 100 écoles primaires voisines d’Aoujeft, Chinguetti et Ouadane réunis durant 10 années successives (1998- 2008) ne parviennent pas convaincre l’Etat et encore moins nos parlementaires sur mes propositions brûlantes de création de centaines de milliers d’emplois dans le pays au Nord comme au Sud en comptant sur nos propres forces. Aussi nos parlementaires cherchent des solutions auprès de nos partenaires dans le cadre de ce qu’ils appellent ‘’le développement accéléré 2016 – 2030’’ Nos partenaires et notre Gouvernement s’illusionnent et s’égarent hélas de nouveau. Ce nouveau programme dicté des l’extérieur, conditionné par sa négation perceptible en 2030 intensifiera le surendettement, la pauvreté , le sous emploi et la sous éducation comme tous les programmes analogues du PAS de la BIRD, les stratégies de lutte contre la pauvreté de nos partenaires… qui l’ont précédé. Si notre expérience de développement local est consultée avec confiance, nous créerons immédiatement des centaines de milliers d’emplois et des dizaines de milliers de docteurs scientifiques dans le pays en comptant sur nos propres forces et moyens. cheikhany_ouldsidina@yahoo.fr